6-9 ans·Album Jeunesse·Coup de coeur

La petite marchande de mots – Marie Tibi

CVT_La-petite-marchande-de-mots_1892.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Marie Tibi 
  • Illustrateur – Lili la Baleine
  • Parution – 2016
  • Pages – 36
  • ISBN – 979-1090466166

4ème de couverture : 

Les clients viennent nombreux dans la boutique de Rosalie Tricoli. Un musicien, un amoureux, un monsieur ronchon, une maman, un garnement… Toi aussi, tu cherches tes mots ? Pousse donc la porte de la petite marchande de mots, elle t’aidera à trouver celui qu’il te faut !

Mon avis :

Avec la période des fêtes qui approche à grands pas, j’avais envie de partager avec vous un album jeunesse qui est tout en douceur et en poésie : la petite marchande de mot.

Nous suivons notre petite marchande dans son quotidien. Son métier ? Vendre des mots. Que ce soit des mots d’amours, des mots d’adieux, ou pour les plus polissons, des gros mots, elle a toujours le mot juste.

Assez peu accessible pour les plus jeunes, il peut cependant pousser les plus âgés et les plus matures à avoir sur une réflexion sur le sens des mots, de la paroles, ainsi que leur importance. Une belle histoire, un premier pas à l’étrier de la littérature sans sa plus basique forme – le mot -, Marie Tibi nous emporte dans un torrent allégorique et poétique, accompagnée par les couleurs et les formes de Lili la Baleine, donnant un petit ouvrage, une petite perle, une petite merveille.

IMG_3916.JPG

On passe par un peu tous les états : l’incompréhension, la curiosité, puis l’émerveillement, le rire… l’attendrissement, pour aboutir à la fin de la lecture à une sorte de transe, de paix intérieure.

C’est ce que j’appelle dans mon jargon, une littérature pansement. Qu’elle fasse passer un message ou non, la littérature pansement a un rôle bien propre : faire vibrer nos cordes intérieures, pour nous apporter une paix, un sentiment de bien-être qu’il pouvait nous manquer. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti à la fin de ma lecture de ce jolie album, un petit sourire énigmatique sur les lèvres.

En bref, un très bel ouvrage, avec un jolie message aussi bien littéraire que bien-être, très jolie illustré.

IMG_3918.JPG

Citations :

– Comment être certain que c’est le mot de la fin ?
Rosalie lui murmure doucement en lui prenant la main :
– Les mots sont sans fin, c’est là qu’est leur force ! Ils sont innombrables, ils vivent pour toujours. Ils ont fait des déclarations de guerre et de paix, mais aussi d’amour. Ils fabriquent des chansons et des discours, des testaments et des romans.

Ma note : 17/20

Scénario – 4/4
Dessin – 4/4
Accessibilité – 2/3
Originalité/Créativité – 3/3
Multilecture – 2.25/3
Apprentissage – 1.75/3

2-5 ans·6-9 ans·Album Jeunesse

Le Voyage d’Anaru – Olivier Mazé

Electre_979-10-90958-10-4_9791090958104.jpeg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Olivier Mazé
  • Illustrateur – Benjamin Malet
  • Editeur – Les Petits Croqueurs de Livres
  • Parution – 2017
  • Pages – 60
  • ISBN – 9791090958104

4ème de couverture :

Anaru est un petit kiwi des terres Australes. Il a un grand rêve, Voler tout là haut dans le ciel comme le plus grand et le plus bel oiseau de son île. Seulement, les kiwis ne savent pas voler…

Mon avis :

La mignonitude de certains albums jeunesses auront ma peau. Que diriez-vous de partir pour la Nouvelle-Zélande avec… Un kiwi !

23846351_1384577605004440_454404957_n.png

Dans ce mignon album, signé Olivier Mazé et Benjamin Malet, nous partons direction les îles, à la découverte d’animaux hors du commun. Dans cet ouvrage, premier d’une série que j’espère longue, nous trouvons Anaru, un petit kiwi (l’oiseau, pas le fruit, je vous vois venir) qui part à l’aventure : pour la première fois, il sort sans sa maman pour se trouver à manger. S’en suivent quelques péripéties qui nous font découvrir de nouveaux animaux, à travers des paysages enfantins mais féériques, qui nous en mettent plein les yeux.

23782393_1384580565004144_1359090266_n.jpg

En plus d’avoir une histoire d’une mignonitude sans borne – une amie peut attester le « OOOohh c’est trop mignoooonnn !!! » quand j’ai vu le petit kiwi… -, c’est une histoire qui se veut à la fois divertissante et ludique. Car le but est bien là : faire découvrir de nouveaux animaux à nos petits bout’chous. En complément de ce récit, l’ouvrage comporte aussi un petit dossier sur les trois animaux rencontrés dans l’ouvrage, avec les informations les plus basiques : la race, le gabarit, le lieu dont ils sont endémiques, ainsi que s’ils sont en danger d’extinction. Un vrai petit fascicule pour les curieux, petits comme grands !

Capture d’écran 2017-11-22 à 15.09.32.pngLudique, avec de belles illustrations, un personnage principal tout beau tout mignon.. Que demander de plus ?

En bref, un jolie petit album pour les jeunes et moins jeunes, et pour les aventuriers (et aventurières !) en quête de découverte.

Ma note : 18.5/20

Capture d_écran 2017-11-22 à 15.09.05

Scénario – 3.5/4
Dessin – 3.5/4
Accessibilité – 2.5/3
Originalité/Créativité – 3/3
Multilecture – 3/3
Apprentissage – 3/3

6-9 ans·Album Jeunesse·Contemporain·Coup de coeur·Philosophie/Réflexion

La cour couleur – Jean-Marie Henry (Anthologie)

61cJFKH8IzL._SY385_BO1,204,203,200_.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Jean-Marie Henry (Anthologie) 
  • Illustrateur – Zaü
  • Editeur – Rue du Monde
  • Parution – 1998
  • Pages – 60
  • ISBN – 978-2912084033

4ème de couverture :

Cet album est une cour de récréation peuplée d’enfants venus des quatre coins du monde. Quarante poètes y
disent l’amitié, le rejet de la haine, le respect des différences, et l’ouverture aux autres.

Mon avis :

Article un peu spécial pour un livre spécial. À la fois destiné aux adultes et aux enfants, cet album jeunesse est une anthologie de poème contre le racisme.

Alors pourquoi destiné aux enfants ? Tout simplement parce qu’il est magnifiquement bien illustré, et que les poèmes et extraits de poèmes choisis sont assez faciles et accessible pour nos têtes blondes. Pourquoi pour les adultes aussi ? Cela reste de la poésie, sujette à plusieurs interprétations et réflexions plus poussées. D’autant que certains textes sont bien plus complexes que les autres.

3fds1.jpeg

Pourquoi je voulais en parler, ça, c’est plutôt la vraie question. Quand on pense album jeunesse ou livre pour enfant, on pense tout de suite à des histoires avec une intrigue, des personnages… Et on délaisse totalement tout un pan de la littérature jeunesse – et de la littérature tout court – qu’est la poésie. Par ce petit ouvrage, Rue du Monde permet aux plus jeunes de toucher du doigt la poésie, et la puissance des messages que peuvent porter un texte.

D’autant plus qu’il s’agit ici qu’une anthologie contre le racisme, qui pourra en plus, faire objet de discussion avec les parents, ou avec une classe.

En bref, une anthologie très bien faite, superbement illustrée, avec des textes puissants et accessibles, qui touchera petits et grands.

Citations :

Pleurez mes yeux pleurez et maudit soit le monde
L’enfant blanc et l’enfant noir ne feront plus la ronde.
L’enfant noir et l’enfant blanc
Ont tous les deux le sang
Rouge.
Pierre Osenat


Qui a vu le crapaud traverser la rue ?
C’est un tout petit homme : une poupée n’est pas plus minuscule.
Il se traîne sur les genoux, il a honte on dirait.
[…]
Personne n’a remarqué ce crapaud dans la rue.
Jadis, personne ne me remarquait dans la rue.
Maintenant, les enfants se moquent de mon étoile jaune.
Heureux crapaud… Tu n’as pas d’étoile jaune.
Max Jacob


Je t’ai vue, la dernière fois, dans le wagon encore ouvert,
Parmi le troupeau effaré, les visages des enfants juifs,
[…]
Au loin les monts bleuis vers nous semblaient geler
Et près d’eux, sur le ciel, crachaient les crématoires.
Isaïe Spiegel


Il vous appartient de vivre
Comme on assemble les roses
[…]
Mais il n’y a pas de roses
Dans un jardin sans amour.
Jean Rousselot


TOI
Qui que tu sois !
Je te suis bien plus proche qu’étranger.
Andrée Chedid


– Il y a cinq continents.
– Je ne suis pas doué.
– Pour quoi ?
– Pour les divisions.
Eugène Guillevic


J’ai regardé au loin
J’ai vu quelque chose qui bougeait
Je me suis approché
J’ai vu un animal
Je me suis encore approché
J’ai vu un homme
Je me suis encore rapproché
Et j’ai vu que c’était mon frère.
Proverbe tibétain

Ma note : 17/20

  • Scénario – 2/4
  • Dessin – 3.5/4
  • Accessibilité – 1/3
  • Originalité/Créativité – 2.5/3
  • Multilecture – 3/3
  • Apprentissage – 3/3
  • Bonus « Humanité » : +2pt
2-5 ans·6-9 ans·Album Jeunesse·Coup de coeur·Philosophie/Réflexion

Plage réservée ! – Sophie Lescaut

Plage-reservee.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Sophie Lescaut
  • Illustrateur – Sophie Lescaut
  • Editeur – Le Grand Jardin
  • Parution – 2017
  • Pages – 26
  • ISBN – 979-1096688050

4ème de couverture :

Une grande famille d’ornithorynques aux personnalités touchantes se met en route pour aller à la plage. Une fois arrivée, la petite troupe se voit refuser l’entrée pour cause d’interdiction des animaux à becs.
Repli vers une autre plage où l’accès leur est refusé pour des raisons tout aussi absurdes. Mais ils ne se découragent pas…

Mon avis :

Partons à la plage avec la famille Ornithorynque !

IMG_4033.JPGQuel album merveilleux ! En plus de faire passer de beaux messages et d’être comique, il est accessible pour une fourchette d’âge très large, et est bien illustré. Que demander de plus ?

Dans ce petit album, nous suivons donc la famille ornithorynque qui va à la plage… Et se voit refuser l’accès car la place est interdite pour les animaux à bec. Mécontent, ils cherchent une autre plage, où l’accès leur également refusé pour une raison tout aussi absurde… Jusqu’à la chute finale, quelque peu moralisatrice, mais oh combien efficace.

IMG_4032.JPG

Car si ce livre met en avant les différences, il met aussi et énormément en avant un phénomène de société immense et mauvais : le racisme. Qu’il soit banalisé ou non, par leur différence, ils sont pas accepté pour un moment de détente en famille, et font face à l’hostilité des autres animaux.

IMG_4034.JPG

En plus de montrer à quel point les arguments des personnes racistes peuvent être ridicule, l’auteur m

 

et aussi en avant les répercutions que cela peut avoir sur le comportement et les sentiments des victimes… Et c’est excellent. Rien n’est choquant, et les messages passent avec une finesse exemplaire, accessible et compréhensible pour tous.

Allié à ce point de force, l’album se pare d’un humour à la limite de l’humour anglais – que j’apprécie énormément – et qui vient rajouter des notes aux couleurs d’innocence dans cette histoire peu commune.

En bref, un album jeunesse à lire à tout prix, pour les petits comme pour les grands !

Ma note : 19.25/20

  • Scénario – 4/4
  • Dessin – 3.75/4
  • Accessibilité – 3/3
  • Originalité/Créativité – 3/3
  • Multilecture – 3/3
  • Apprentissage – 2.5/3
2-5 ans·Album Jeunesse·Comédie·Coup de coeur

La petite grenouille qui avait mal aux oreilles – Voutch

couv29729482.png.jpeg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Voutch
  • Illustrateur – Voutch
  • Editeur – Circonflexe
  • Parution – 2006
  • Pages – 30
  • ISBN – 978-2878334913

4ème de couverture :

La petite grenouille a un problème avec ses oreilles. Docteurs et spécialistes
se succèdent mais, houyouyouye, ça ne s’arrange pas tellement, et même pas du tout.

Mon avis :

Je pense que vous l’aurez compris, hors partenariat, pour ce qui est des albums jeunesse, je ne vous propose en chronique que ceux qui m’ont vraiment plu, pour ne pas dire uniquement mes coups de coeur. C’est donc tout naturellement que je vous propose l’article de ce best-seller des albums jeunesse : La petite grenouille qui avait mal aux oreilles.

Ce que j’ai pu rire en lisant ce petit album jeunesse ! Ce que j’ai pu rire en écoutant quelqu’un me raconter cette histoire ! Et surtout, ce que j’ai pu rire en lisant moi-même cette histoire à des enfants…

IMG_3857

Dans ce petit ouvrage, on va suivre le périple d’une pauvre petite grenouille qui a mal aux oreilles. Sauf que comme pour nous, pauvre humain, elle est reconduite de spécialistes et spécialistes, tous plus exubérants et aux noms les plus tordus les uns que les autres ! La chute est pour le moins plus qu’inattendu, et donnera à nos petites têtes blondes quelques leçons d’anatomie…

Ce qui est vraiment très intéressant, et qui déclenche le rire, c’est le ridicule de la situation, et la peine que l’on a pour ce petit batracien qui, on suppose, se frappe l’otite du siècle. Fou rire garanti, d’autant que cet album mettra la prononciation et l’articulation du conteur à rude épreuve !

En bref, un petit album jeunesse tout en douceur et en rire, qui ravira les petits et fera sourire les grands !

Citations :

– J’espère que vous au moins, Monsieur le piedratrocioguolologistre*, vous pourrez faire quelque chose pour mes pauvres oreilles parce qu’elles me font mal, houyouyouye !

– Hélas, ma pauvre petite ! Mon oreilloscope à micro-résonnance électro-cabalistique vient juste de tomber en panne et, sans cet appareil, je ne peux rien faire !

*à la place de pédiatrobatraciologiste (ou un truc dans le genre)

Ma note : 16.5/20

  • Scénario – 4/4
  • Dessin – 3/4
  • Accessibilité – 2.5/3
  • Originalité/Créativité – 3/3
  • Multilecture – 1.5/3
  • Apprentissage – 2.5/3
2-5 ans·6-9 ans·Album Jeunesse·Coup de coeur

Le bain de Berk – Julien Béziat

couv2602287.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Julien Béziat
  • Illustrateur – Julien Béziat
  • Editeur – Pastel (École des loisirs)
  • Parution – 2016
  • Pages – 40
  • ISBN – 978-2211229104

4ème de couverture :

L’autre jour un truc terrible est arrivé dans mon bain. J’ai posé Berk sur le bord de la baignoire et je suis allé jouer dans ma chambre, le temps que l’eau finisse de couler. Le problème, c’est qu’il a glissé, et PLOUF ! Trouillette ma tortue a paniqué : « Berk se noie ! ». Drago, Poulp et Aspiro étaient prêts à tout pour l’aider mais qu’est-ce que le doudou-chouchou essayait de leur dire, la bouche remplie d’eau ?

Mon avis :

Un peu de détente, avec cet album jeunesse absolument fabuleux – un coup de coeur intersidéral pour moi -, signé Julien Béziat !

Le suspens est omniprésent dans ce petit album de 40 pages : Berk, le doudou, est tombé dans l’eau du bain, et les jouets de bain n’ont qu’une seule idée en tête, le sauver d’une noyade certaine.
IMG_1219

Bourré d’humour et d’amitié, Le Bain de Berk ravira les petits comme les grands. Un régal à raconter comme à entendre, la chute est succulente.

IMG_1512.jpeg

En effet, on suit Berk, le doudou préféré de l’enfant, qui tombe dans l’eau du bain. Avec l’eau dans la bouche, il n’arrive pas à se faire comprendre auprès de ses camarades les jouets de bain, qui imaginent le pire : Berk, leur ami, se noie. En bons amis, ils tentent de lui venir en aide…
En plus de cela, le texte est à la fois drôle sans être nian-nian, et les illustrations sont juste magnifiques. Des couleurs vives sans être criardes, un trait agréable et souple… Que du bonheur !

En bref, un album jeunesse qui est un incontournable, drôle, beau avec un beau message d’amitié en fond. Je ne peux que recommander !

Ma note : 16/20

  • Scénario – 3.5/4
  • Dessin – 3.5/4
  • Accessibilité – 3/3
  • Originalité/Créativité – 3/3
  • Multilecture – 1.5/3
  • Apprentissage – 1.5/3
2-5 ans·6-9 ans·Album Jeunesse

Dis, c’est quoi un attentat ? – Oulya Setti

31CdcRI8u8L._SY365_BO1,204,203,200_.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Oulya Setti
  • Illustrateur – Perrine Rempault
  • Editeur – Bilboquet
  • Parution – 2017
  • Pages – 32
  • ISBN – 978-2841814503

4ème de couverture :

Dis, c’est quoi un attentat ? Ah si ! Je sais ! Un attentat, c’est…

Mon avis :

Avec mes précédentes chroniques d’album jeunesse, je vous ai plutôt emmené dans des mondes merveilleux, fabuleux, ou bien mignons. Cette fois-ci, j’avais envie de vous faire découvrir un album qui m’a énormément touché, et qui peut être un excellent outils de travail.

Par les temps qui courent, l’insécurité est palpable, et durant les derniers mois, des procédures étaient enseignés aux enfants dès la maternelle, afin qu’ils sachent comment réagir en cas d’attentat. De nombreux parents, amis, institutrices et instituteurs, ont été confronté à cette question que beaucoup d’enfant leur posait : c’est quoi un attentat ?

Cet album, au travers de métaphores qui parlera aux enfants, tentera de leur montrer ce qu’est un attentat, les conséquences que cela peut avoir. Capture d’écran 2017-08-05 à 20.23.41.png
Il faut savoir qu’il ne va pas être tout mignon et tendre pour autant, au contraire. Il peut être divisé en deux parties selon moi : une première, uniquement constitué des métaphores pour les enfants. Et une seconde, qui va être beaucoup plus concrète, qui va quitter le monde de l’imaginaire et des images pour venir s’implanter dans notre présent, avec des phrases assez punchy et qui sauront faire échos dans le coeur des adultes.

Certaines illustrations frapperont les enfants pour certaines raisons… Et toucheront les adultes pour d’autres.

IMG_6715.jpeg

En bref, un petit album qui est selon moi nécessaire de lire aux enfants curieux, afin de les éveiller, mais aussi de leur donner des réponses et de les rassurer sur les évènements dépourvus de toute humanité qui frappent notre monde depuis plusieurs années maintenant.

Citations :

Un attentat, c’est quand le plus gros des tyrannosaures terrorise tous les bébés dinosaures pendant la récréation.


Un attentat, c’est quand les lettres de l’alphabet de savent plus écrire les mots AMOUR et PAIX. (de mémoire, tant elle m’a marqué)


L’AMOUR existe dans tous les pays du monde et les crayons écriront tous ensemble un jour le mot PAIX.

Ma note : 17.75/20

  • Scénario – 3/4
  • Dessin – 3.75/4
  • Accessibilité – 2/3
  • Originalité/Créativité – 3/3
  • Multilecture – 3/3
  • Apprentissage – 3/3