Méditation mondiale, mon expérience

Le 4 avril 2020, à 4h45 du matin en France, se réalisait une méditation centrée sur la bienveillance et l’éradication du COVID-19. La particularité de cette méditation en dehors de l’heure fichtrement matinale ? Elle était mondiale. Tous les méditants sur Terre étaient conviés à se joindre à cette méditation afin de rassembler en un même instant le plus d’énergie possible.

Et bien vous savez quoi ? Je l’ai faite. Et ça a été une expérience à la fois inédite, enrichissante et très puissante.

Mes motivations

Je pratique la méditation de manière quotidienne depuis le 25 novembre, et ces derniers temps, je cherchais… Je ne dirai pas un défi parce que ce n’est pas le terme, mais quelque chose qui viendrait porter ma méditation à un autre niveau.

J’ai entendu parler de cette méditation mondiale deux fois. Une première fois via je-ne-sais-plus quelle plateforme. Je me souviens m’être dit que c’était sympa, mais l’heure de la pratique m’avait refroidi copieusement : 4h45, au beau milieu de la nuit. Et avec mes problèmes de sommeil, je l’avoue, je me sentais moyen.

Je pesais encore le pour et le contre quand mon professeur de kizomba et ami a partagé l’évènement sur son Facebook. Il y participait.

Là je n’ai plus hésité. La journée venait d’être dure, et j’avais besoin de cette stimulation supplémentaire pour sauter le pas.

C’était décidé : j’allais participer à cette méditation mondiale, et tant pis pour mon sommeil.

Quelque chose de grand et de beau se préparait, et je voulais en faire parti.

Mon ressenti

Commençons par le commencement : le réveil à 4h30. Avec l’excitation qui montait, j’ai eu du mal à trouver le sommeil. De fait, j’étais déjà à moitié réveillé quand ma montre s’est mise à vibrer.

Le moment approchait. Entre 4h30 et 4h45, j’ai retrouvé la méditation guidée via l’évènement Facebook (vous pouvez la retrouver ici !). J’étais prête. Les écouteurs dans les oreilles, allongée, les yeux rivés sur l’horloge de mon téléphone. De 4h44 on passa à 4h45. J’appuyai sur mon écran, et la méditation se lança.

Durant les premières secondes, j’ai dû lutter pour ne pas me rendormir. Mais la voix qui me guidait a finalement bien fait son travail. Très vite, j’ai pu me concentrer sur ce que me disait cette voix. Plus je m’enfonçais dans ma méditation, et plus je me sentais relaxée… mais pas endormie ! Comme la majorité des méditations guidées, celle-ci avait été pensée pour que confirmés et débutants puissent la faire. Longue de 20 minutes, elle débutait par une mise en condition de l’esprit et du corps. Quand elle entra dans le vif du sujet, à savoir la bienveillance et l’éradication du COVID-19, c’est là que la magie a vraiment fait son effet.

J’ai pour habitude de me focaliser sur ma respiration en début de méditation le temps de vraiment atteindre une sorte d’état « entre-deux », entre la conscience et l’ouverture, pour ensuite seulement me laisser aller à une ouverture totale et un lâcher-prise absolu de mon hypersensibilité. Je m’abandonne complètement à mes sens et mes pensées, les laisse faire leur vie en moi… Je ne deviens plus qu’un terrain de jeu pour ce que je peux cacher en moi, le bon comme le mauvais. Et est arrivé ce moment d’ouverture totale. J’ai été soufflée par la puissance de l’instant.

Je ne saurais l’expliquer de manière rationnelle. Mais du fin fond de mon lit dans ma chambre d’enfant chez mes parents, perdue dans la Camargue française, concentrée sur cette méditation, à visualiser l’amour, la bienveillance, la paix dans le monde, j’ai senti des énergies venant d’autres personnes. Pas de nom, pas de visage… Seulement des énergies qui se joignaient à la mienne. Toute cette bienveillance, cette paix et cet amour que je pouvais visualiser et offrir au monde, je le sentais être fortifié par des sentiments similaires émanant d’autres personnes. C’est une sensation absolument inouïe et extrêmement puissante. Ça m’en a tiré quelques larmes. De sentir toute cette énergie dirigée vers une seule et une même chose… Il n’y a pas d’autres mots : magique. Puissant. Pour moi qui aie une grande sensibilité aux ondes que peuvent envoyer les personnes, mais aussi tout ce qui nous entoure, ça a été vraiment une sensation hors du commun.

Ma conclusion

Cette expérience a été à la fois une des plus simples et une des plus extraordinaires de ma vie. Si c’était à refaire, ce sera sans hésitation.

Que l’on soit débutant en méditation, totalement novice, ou bien confirmé, c’est le genre d’expérience qui change une personne. Je ne dis pas que j’ai changé du tout au tout, mais j’ai un certain sentiment d’accomplissement, mais aussi de gratitude installée tout au fond de moi, et qui avait beaucoup de mal à se faire sa place jusqu’alors.

Amour. Bienveillance. Paix… En somme, harmonie. Ce vers quoi je cherche à tendre le plus possible, et ce depuis des années. Une chose est sûre : si d’autres méditations collectives s’organisent et dans la mesure du possible, je tenterai de les faire.


Avez-vous participé à cette méditation guidée mondiale ? Que pensez-vous de ce billet d’humeur ?

Je vous attends en commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :