Motivation envolée ? 3 clefs pour la retrouver !

Je le ferai demain, aujourd’hui, j’ai pas la motivation… Combien de fois avons-nous prononcé ou entendu cette phrase ? Dans un monde qui prône la productivité à tout prix et discrédite toute forme de procrastination, il est parfois difficile de savoir où est la frontière entre ce que l’on réalise pour soi et ce que l’on réalise par obligation… Et notre motivation en pâtit !

Comment redynamiser notre motivation ? Comment la retrouver, lorsqu’elle est partie en RTT se boire un cocktail sous des palmiers ? Pas de panique ! Voici trois clefs qui pourront vous permettre de faire revenir votre motivation.


Elle n’est pas partie : elle joue à cache-cache !

On va s’attaquer à une croyance populaire qui a la vie dure et coule encore des jours tranquilles. Dans l’imaginaire collectif, la motivation tout comme l’inspiration arrivent toutes seules, un peu comme par magie. Un jour, vous l’avez et un autre jour, vous ne l’avez pas. C’est comme ça, vous ne pouvez pas faire autrement.

Spoiler Alert : vous pouvez faire autrement.

La motivation et l’inspiration font partie d’une même équation avec l’action. À tort, on pense que motivation et inspiration dépendent de facteurs extérieurs, alors qu’en fait, ce sont des choses qui viennent de l’intérieur. Votre motivation ne s’est pas envolée, elle joue simplement à cache-cache ! Si on devait résumer la pensée collective, on pourrait le faire avec cette formule :

Inspiration = Motivation = Action

Sauf que cette équation est fausse, et dans notre cas, Inspiration et Motivation sont interchangeables. L’équation qui fonctionne est la suivante :

Action = Inspiration = Motivation

C’est en se mettant en mouvement que l’inspiration et la motivation viendront. Toujours pas convaincus ? Prenons un exemple très terre-à-terre : la vaisselle. La motivation pour la faire ne viendra pas toute seule. Par contre, une fois que vous êtes debout, éponge à la main, que vous vous êtes mis en mouvement, que vous commencez une action… Vous finissez par la faire, cette vaisselle qui traîne depuis une semaine dans votre évier.

N’hésitez pas à planifier votre action. N’hésitez pas à dire Bon, il est 14 h 53, à 15 h, je me lève, et je bouge ! Vous vous rendrez très vite compte qu’en débutant un mouvement, la motivation viendra d’elle-même.

Donner un sens à une action

Pourquoi devez-vous faire cette action ? Qu’est-ce qu’elle vous apporte ? Est-ce qu’elle vous rend heureux ? Qu’est-ce qu’elle construit ? Est-elle essentielle ?

Bien souvent, nous faisons des choses sans réfléchir à leur sens profond. Là est notre plus grande erreur ! Comment avoir la motivation de faire une chose si on ne sait même pas pourquoi on la fait ? Pire, si on ne sait pas ce qu’elle nous apporte ? C’est là que le grand jeu commence.

Une chose que vous faites de bon cœur parce que cela a du sens pour vous ne sera pas une corvée et ne souffrira que rarement d’un manque de motivation. Prenons votre passion par exemple, et je vais passer par la mienne pour plus de facilité : je suis passionnée de danse à deux. Les cours et les soirées sont le soir. Certains jours, j’ai eu une journée énorme, beaucoup de cours, mes projets personnels et mon travail. À 19 h, je suis lessivée. Et pourtant, malgré la fatigue, je vais tout de même à mes cours. Même après une grosse journée, s’il y a une soirée que je veux faire, je vais la faire, et ce malgré la fatigue et parfois l’heure de route qui m’attend. Pourquoi ? Parce qu’aller danser a du sens pour moi. Cela me rend heureuse, je m’y épanouis, j’y vois mes amis… Pourquoi ne serais-je donc pas motivée à faire quelque chose qui fait sens ?

Pour une passion, le sens est facile à établir. Mais reprenons l’exemple de la vaisselle. Quel sens est-ce que ça a de faire sa vaisselle ? Qu’est-ce que ça nous apporte ? Peut-être la satisfaction d’avoir de la vaisselle propre. Ou encore, le bonheur de sentir l’eau chaude sur sa peau et l’odeur du savon. Qu’importe ! Pour chaque action que vous devez faire et pour laquelle la motivation semble diminuée, demandez-vous quel sens cela a et ce que cela vous apporte. En voyant le côté positif de la tâche, aussi démotivante puisse-t-elle être, votre motivation à de bonnes chances de venir refaire un coucou.

Et si tout cela n’était qu’un jeu ?

Autre moyen de faire revenir votre motivation au grand galop est la notion de gamification. Qu’est-ce que c’est encore que ce truc au nom barbare ? Dans l’éducation, on nous fait comprendre que les enfants apprennent mieux quand les éléments sont présentés sous la forme d’un jeu, et qu’ils sont plus motivés à étudier dans ce cas là.

Pensez-vous sincèrement que cela change pour les adultes ? Et bien absolument pas !
Enfant comme adulte, les informations sont plus vites et plus efficacement assimilées, et la motivation est décuplée lorsqu’on est dans une phase de jeu. Alors, pourquoi ne pas tenter de voir cette tâche à faire sous l’angle du jeu ?

Notion largement abordée dans Goodbye Comfort Zone de Hanine Mhannd, l’auteur vous propose de transformer votre vie en un jeu vidéo. Si lui en parle pour sortir de sa zone de confort, on peut très facilement l’adapter pour retrouver sa motivation. Un peu sceptique ? Retournons dans notre évier à vaisselle.

Vous êtes sur votre canapé, à vous dire qu’il faudrait vraiment nettoyer cette vaisselle qui s’entasse… Mais pour parler vulgairement, vous avez la flemme. Passage un mode jeu ! Vous êtes un superhéros (en armure ou non, ça, c’est vous qui décidez…). Votre mission : faire la vaisselle. Mais toute mission mérite une récompense ! Une fois votre vaisselle lavée, offrez-vous un plaisir bien mérité, un carreau de chocolat ou un nouvel épisode de série sans culpabiliser.

Encore plus de motivation ? Mettez-vous un objectif sur la semaine par exemple, et une fois cet objectif atteint, récupérer votre récompense, ou même créez vous un badge type « Succès atteint ! » comme on peut voir dans certains jeux.

Ainsi, vous verrez que votre motivation sera démultipliée par deux effets :

  • votre tâche n’est plus une corvée, mais un jeu, et jouer, c’est agréable
  • votre tâche, une fois accomplie, vous donne accès à une récompense, et les récompenses, c’est cool

Simple, mais au combien efficace !

Soyez indulgent

Si, malgré tout cela, votre motivation n’est toujours pas au rendez-vous, demandez-vous si vous êtes en état de faire cette chose. Avez-vous tout simplement l’énergie de le faire ? Oui ? Non ? Pourquoi l’énergie vous manque-t-elle ?

Qu’importe les astuces que l’on peut vous donner pour être plus efficace et motivé, il arrive certaines fois que vous ayez besoin de ne pas le faire tout de suite. Fatigue nerveuse, besoin de repos… Être motivé et productif, c’est bien, mais écouter son corps et éviter de tirer sur la corde, c’est mieux. Apprenez, en écoutant vos ressentis et votre corps, à différencier la flemme d’une fatigue plus intégrée. La procrastination, vous pouvez lutter contre. Mais une fatigue ancrée, non. Prenez soin de vous. Ne méprisez pas votre corps et votre santé pour quelques objectifs en plus. D’autant qu’au plus votre corps et votre esprit seront reposés, au plus vous serez productifs et motivés.

Avant toute action, cherchez-en la cause. C’est là que vous trouverez vraiment les sources de votre (dé) motivation.

Qu’avez-vous pensé de l’article ? Je vous retrouve en commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :