Prendre ses responsabilités : l’allié anti-stress en période de crise

N’avez-vous jamais eu l’impression de perdre le contrôle de votre vie ? D’avoir l’impression que tout partait en vrille sans que vous ne puissiez rien faire ? Nous sommes constamment confrontés à des situations angoissantes, stressantes… Et à l’heure où j’écris cet article, ce n’est que plus vrai : alors que la France est au bord du confinement total à cause du COVID-19, un vent de panique a pris possession du territoire. Les gens se battent pour du papier toilette, dévalisent les rayons de pâtes des supermarchés… Et justifie leur panique en disant que ce n’est pas de leur faute si le coronavirus les fait stresser et agir comme cela. 

Comment rester calme et serein avec un tel état d’esprit ? Et si nous changions notre point de vue sur la situation ? Aujourd’hui, c’est une pandémie. Hier, c’était une mauvaise nouvelle. Et si on changeait notre vision pour mieux vivre demain ? 

Tous responsables, tout le temps

Il est une notion appelée responsabilité que beaucoup adorent fuir… sans même se rendre compte que c’est dans cette notion qu’ils trouveront les clefs de leur liberté. Souvent assimilé à la notion de « faute » dans la langue française, ce sont pourtant deux choses bien différentes. 

On est constamment responsables d’expériences qui ne sont pas de notre faute.

Mark Manson, L’art de s’en foutre

Pour bien comprendre la notion de responsabilité, et il faut comprendre la différence entre la faute et la responsabilité.

Ainsi, on se retrouve avec une faute qui est une conséquence, tandis que la responsabilité est un choix. Si on sort de la théorie pour se rapprocher de la pratique, on est se retrouve avec les deux affirmations suivantes : 

C’est de ma faute = J’ai créé la situation

Je suis responsable = Je décide de comment de réagis 

Cette distance entre les deux mots permet de mieux comprendre la phrase de Mark Manson : nous devons constamment choisir comment réagir à des évènements que nous n’avons pas créés. 

Action — Réflexion – Réponse

Vous l’aurez compris je pense : la responsabilité est un choix. Dans notre vie et notre univers, il y a des faits qui rentrent dans notre sphère de contrôle, et d’autres non. Arrêter d’essayer de contrôler ce qui n’est pas dans notre sphère de contrôle est déjà un premier pas vers la sérénité et la paix intérieure. Mais plus encore, assumer nos choix, prendre la responsabilité de nos réactions en est un tout aussi intéressant et essentiel. 

À partir du moment où vous prenez la responsabilité de vos réactions et de vos actions, vous devenez le maître du jeu : votre Juge Intérieur ne peut plus vous attaquer, puisque votre action est assumée pleinement. C’est vous qui dictez les règles, vous qui choisissez quel regard vous portez sur un évènement. Vous, et personne d’autre. 

En des termes plus simples : vous reprenez le contrôle de vos réactions et de votre vie. 

Prenons un exemple. 

Une personne en qui vous aviez placé votre confiance vous trahit sans raison. Vous avez plusieurs solutions. Soit vous choisissez de vous morfondre, de vous plaindre, de ressasser de passé… soit vous décidez d’avancer, de pardonner à cet ami de vous avoir fait du mal, d’accepter que vous n’étiez peut-être pas fait pour être ami, et tourner la page. 

Ce n’est pas de votre faute si votre ami vous a planté un couteau dans le dos. Mais c’est vous, et seulement vous, qui choisissez comment vous réagissez à cette trahison. Vous êtes responsable de votre réaction.

Quelqu’un sonne à votre porte, et dépose un bébé sur votre palier. Vous avez plusieurs solutions. Soit vous décidez de garder l’enfant, soit vous décidez d’aller voir les autorités compétentes pour connaître les démarches à suivre dans ce genre de cas. 

Ce n’est pas de votre faute si quelqu’un a abandonné son bébé sur votre palier. Mais c’est vous, et seulement vous, qui choisissez comment vous réagissez à cet évènement. Vous êtes responsable de votre réponse à l’évènement.

On peut tout enlevé à un homme, exceptée une chose : la liberté de choisir sa réponse, son comportement.

Viktor Frankl

Cette possibilité de choisir notre réponse à un stimulus, ce temps de pause entre le stimulus et notre réaction, est notre première source de liberté que personne ne pourra nous enlever. C’est pour cela que l’on dit souvent « On a toujours le choix. ». Tous les choix ne sont pas faciles, mais ils existent.

Application concrète en temps de crise

Où que vous soyez ,soyez-y totalement. Si vous trouvez votre ici et maintenant intolérable et qu’il vous rend malheureux ,trois possibilité s’offrent à vous : vous retirer de la situation, la changer ou l’accepter totalement. Si vous voulez assumer la responsabilité de votre vie, vous devez choisir l’une de ces trois options, et tout de suite. Puis, acceptez en les conséquences. Sans excuses. Sans négativité. Sans pollution psychique. Gardez votre espace intérieur dégagé.

Eckhart Tolle, Le pouvoir du moment présent

Se souvenir de cette notion de responsabilité en temps de crise est essentiel pour vivre plus sereinement des évènements anxiogènes. En prenant conscience que vous pouvez choisir de stresser ou non, vous reprenez le contrôle sur votre intérieur qui peut être facilement influencé avec des médias alarmistes et des réseaux sociaux pollués d’informations toxiques. 

Prenez la responsabilité de vos actions, tout en appliquant un brin de lâcher-prise. Pour ce faire, vous pouvez tenter l’exercice suivant si vous sentez qu’une vague d’angoisse ou de peur vous vient :

En prenant conscience que l’évènement ne fait pas partie de votre sphère de contrôle, vous pouvez vous concentrer à modifier ce que vous pouvez contrôler : votre réponse à l’évènement. 

Reprenons le cas de votre ami qui vous a trahi.

Pouvez-vous vous retirer de la situation ? Non, il fait partie de votre cercle proche.

Pouvez-vous changer la situation ? Non, vous lui avez dit tout ce que vous aviez à dire, s’il doit y avoir de l’amélioration, cela viendra de lui. Vous ne pouvez rien faire de plus. 

Il ne reste que l’acceptation. Acceptez qu’il y vous a fait mal, pardonnez-lui, pardonnez-vous d’avoir peut-être accordé votre confiance à la mauvaise personne… Et passez à la suite.

Revenons à l’actualité : la pandémie. 

Pouvez-vous vous retirer de la situation ? Non, pas avec les mesures de confinement, le travail et les autres obligations. 

Pouvez-vous changer la situation ? Non, je ne suis pas médecin ni magicien, je ne peux pas faire disparaître le virus en un claquement de doigts, je ne peux rien faire en dehors de respecter les consignes de sécurité et de confinement.

Il ne reste que l’acceptation, et ses conséquences. Vous ne pouvez rien faire de plus. Il est donc inutile de céder à la panique. À quoi servirait-elle ? Elle n’aidera personne, et certainement pas vous. Les temps sont suffisamment durs ainsi, pourquoi en rajouter une couche ? Il est donc inutile de se battre pour quelques rouleaux de papier toilette, ou de dévaliser les stocks de vivres des grandes surfaces. 

Nous sommes tous responsables, consciemment ou non, de nos actions et de nos réactions. En pratiquant la responsabilité au quotidien, nous verrons notre dose de stress et d’angoisse réduire drastiquement : en prenant le contrôle sur le nos réactions, nous reprenons le contrôle de nos vies. 

Le maître du jeu, c’est vous. La vie vous donne des cartes à jouer, à vous de voir ce que vous en faites. 

J’ai bien conscience que ce n’est pas une vision des choses facile à appréhender et à appliquer lorsqu’elle est nouvelle. Elle vient bousculer tout ce qu’on nous a toujours dit. Tout comme je sais que certains choix sont difficiles à prendre. Mais avoir conscience que l’on peut avoir du contrôle sur certains faits et non pas sur d’autre est essentiel pour accéder à la sérénité et à la paix intérieure, encore plus en temps de crise (que la crise soit seulement personnelle ou généralisée). 

Qu’avez-vous pensé de l’article ? Je vous retrouve en commentaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :