Le compliment est un cadeau

Les compliments. Nous les cherchons tous, plus ou moins consciemment, mais nous ne savons pas comment réagir. Colère pour certains, de la gêne pour d’autres, les réactions sont aussi diverses que les histoires. Accepter un compliment n’est pas aisé, en émettre un non plus. Et pourtant, dans une société où l’accent est toujours mis sur ce qui ne fonctionne pas, sur les défauts, les compliments constituent une véritable nécessité. 

Très récemment, j’en discutais avec un très bon ami qui m’a exposé son point de vue sur la question, et notamment sur qu’est-ce qui pouvait le pousser à faire un compliment à quelqu’un. Sa réponse m’a laissée admirative tant je la trouvais belle et humaine. 

Une corde qui vibre

Beaucoup (et moi la première, je l’avoue) ont du mal à accepter un compliment, parce qu’une notion malsaine s’est greffé à cette notion : la malhonnêteté. Est-ce qu’on me fait un compliment de manière honnête et sincère, ou bien est-ce dans l’optique d’obtenir quelque chose? Ou bien est-ce pour me faire tomber mes défenses pour mieux me faire par la suite? Tant de questionnement qui font qu’on peut être mal à l’aise lorsqu’on nous en fait un. 

Mettons-nous pour le moment du côté de celui qui dit le compliment. Oubliez pour le moment pourquoi vous-même vous pouvez en faire parfois, et lisez plutôt cette histoire. 

Il était une fois, un jeune homme des plus lambda s’amusait lors d’une soirée avec ses amis. Tous rigolaient et profitaient de ce bon moment. C’est alors qu’une jeune femme entra dans la pièce. Le jeune homme la connaît, c’est une de ses bonnes amis. Ils se saluent, ils discutent… Après une blague, la jeune femme sourit. Le jeune homme est comme statufié. Son sourire est tellement authentique, tellement frais… La jeune femme rayonne et pétille si fort grâce à ce sourire! L’espace d’un instant, il n’y a plus qu’elle. Le jeune homme n’est pas tombé amoureux, loin de là. Mais durant quelque seconde, et sans le savoir, par un sourire des plus éclatants et franc, son amie a fait vibrer en lui quelque chose : elle lui a offert un bout de bonheur. La réaction du jeune homme est presque immédiate, il lui dit : Tu as un sourire magnifique. 

La morale de cette histoire est enfantine : le compliment n’a servi que de verbalisation à un sentiment de bonheur apporté. Dire merci n’aurait pas de sens. La jeune femme n’a pas souri pour lui faire plaisir. Mais le fait qu’elle ait pu sourire comme l’a fait a procuré quelque chose au jeune homme… qui ne peut la remercier de cet instant de bonheur que par un compliment. 

Un compliment pour dire merci. 

Merci de m’avoir apporté, par ta façon d’être, de la joie. 

N’est-ce pas une merveilleux ? 

Recevoir un compliment

Tous les compliments n’en sont pas forcément. Je pense notamment à toutes ces personnes qui pensent qu’aborder une femme dans la rue en lui disant des banalités pour attirer son attention est un compliment, ou encore à ceux qui en font pour obtenir quelque chose en échange. 

Un compliment doit être sincère et venir du cœur pour être apprécié, parce qu’un compliment est un cadeau.

Et si, pour apprendre à accepter un compliment, on essayait simplement de le voir autrement ? Et si, au lieu de partir du postulat qu’un compliment est intéressé, penser plutôt qu’il est aussi simple que gratuit ? 

Le chemin de l’acceptation de soi est long et difficile. Comme je pouvais le dire, on a toujours tendance à regarder ce qui ne va pas, et à oublier ce qui va. Pour une fois, essayons, chacun à notre rythme, d’apprendre à recevoir un compliment… Et à seulement dire merci quand on le reçoit. Répondre à un merci… par un merci. 

Merci de me faire remarquer que j’avais pu t’apporter de la joie. 

Merci pour ce compliment désintéressé. 

Merci pour ce bout de joie que tu me donnes, en réponse à celui que je t’ai offert. 

Je suis persuadée qu’ainsi, petit à petit, nous arriverons à accepter les compliments, mais aussi à en offrir. 

Lorsque vous complimentez quelqu’un, ne nourrissez pas son ego. Offrez-lui de l’Amour, nourriture de l’Être. L’effet n’en sera que plus grand, pour vous, comme pour lui. 

N’hésitez pas à me faire part de vos ressentis et vos propres théories sur les compliments en commentaires ! Ça sera un plaisir d’échanger avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :