Est-ce que l'école tue la créativité ?

Conférence donnée en février 2006, Montery CALIFORNIE par Sir Ken ROBINSON

En février 2006, Ken Robinson, expert en créativité, propose à ses auditeurs de se pencher sur la question de la créativité dans l’éducation des enfants

Avant de se commencer son exposé, Ken Robinson précise qu’un des défis de l’éducation est de préparer les enfants à un avenir impossible à saisir et à appréhender dans les détails. Les enfants ont des capacités d’innovation extraordinaires, mais ces capacités sont dilapidées par le système éducatif actuel

Pour Ken Robinson, la créativité est aussi importante que l’alphabétisation. Au travers de son travail et de ses propres enfants, il a pu remarquer que les enfants ont tendance à toujours tenter leur chance : ils ne craignent pas d’avoir tort. Là est un fondement de la créativité : il est impossible d’imaginer quelque chose d’original si l’on n’est pas préparé à avoir tort. Le système stigmatise les erreurs, poussant les adultes à avoir une peu phobique de l’erreur. Ce fait se répercute sur l’éducation, où l’erreur devient la pire chose que l’on puisse faire. En somme, le système actuel éduque les enfants en dehors de leurs capacités créatives. Ken Robinson se demande pourquoi. 

Après un déménagement, Robinson expose qu’il a été surpris de voir qu’en Angleterre comme à Los Angeles et ailleurs, les systèmes éducatifs suivent une même hiérarchie : alors que les mathématiques et les langues sont au sommet, les humanités se partagent le centre tandis que les arts sont bons derniers. Au sein même des arts se trouve une hiérarchie. La peinture et la musique sont sur le podium, alors que le théâtre et la danse restent dans l’ombre. Robinson déplore le fait que la danse ne soit pas enseignée quotidiennement aux enfants comme les mathématiques. Cela fait partie de l’éducation du corps. Robinson analyse que l’éducation se concentre uniquement sur la tête, et plus particulièrement le cerveau gauche associé à la logique. Avec humour, Robinson dit que le système éducatif actuel est fait pour produire des professeurs d’université

Robinson se questionne toujours sur le pourquoi de cette éducation qui exclut les arts et la créativité. Il avance que l’éducation publique n’est apparue qu’au XIXe siècle, au moment où la société avait besoin de personnes compétentes pour répondre aux besoins de l’industrialisation. Ainsi, les matières importantes pour le travail ont été privilégiées. Il est courant dans le système éducatif de détourner un enfant de ce qu’il aime parce qu’il ne pourra pas en faire son métier. Robinson avance aussi que si l’éducation enseigne principalement des compétences théoriques, c’est parce nous conceptualisons l’intelligence en fonction des compétences théoriques des individus. Le conférencier tire la sonnette d’alarme : de nombreuses personnes brillantes et créatives pensent qu’elles ne le sont pas parce que ce qu’elles réussissaient à l’école était jugé comme inutile pour leur futur. Pour Robinson, ce système de pensée doit être abandonné. Pour lui, il faudrait repenser la vision qu’a la société de l’intelligence. Elle est à la fois diversifiée, dynamique et profonde. Pour illustrer son propos, Robinson cite une anecdote au sujet Gillian Lynne, chorégraphe de Cats et du Fantôme de l’Opéra.

Pour conclure, Robinson annonce qu’il faut adopter une nouvelle conception de l’écologie humaine afin de repenser la vision et la richesse des capacités des êtres humains. Selon lui, le système éducatif mine l’esprit autant que de grandes multinationales extraient les ressources du sol. Repenser l’intelligence et mettre en avant la créativité des enfants, l’espoir de notre futur, est primordial. 

Un avis sur “Est-ce que l'école tue la créativité ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :