L’Opportuniste – Tarryn Fisher

Caractéristiques :

  • Auteur – Tarryn Fisher
  • Editeur – Pygmalion
  • Parution – 2017
  • Pages – 293
  • ISBN – 978-2756419398

4ème de couverture :

Olivia Kaspen, manipulatrice hors pair, est habituée à satisfaire le moindre de ses caprices. A une exception près, puisque le seul homme qu’elle a jamais aimé, Caleb Drake, lui a échappé. Quand elle le rencontre par hasard, trois ans après leur rupture, l’homme qu’elle retrouve est amnésique. Olivia voit là une occasion de renouer avec son premier amour. Toutefois un obstacle de taille se dresse sur son chemin : la belle Leah, la nouvelle petite amie de Caleb. Pour le récupérer, Olivia devra tromper l’ennemi autant que l’ancien amant. Mais est-elle réellement prête à tout pour arriver à ses fins ?

Mon avis :

Je ne suis pas une très grande fan de romance de manière générale, mais quand une amie m’a parlé de celle-ci, j’ai été piqué au vif. Et je peux dire que je n’ai pas été déçue !

Olivia, une jeune femme que l’on devine tout de suite torturée par son passé, rencontre son ex-petit-ami chez un disquaire… Et le bellâtre est amnésique depuis un accident de voiture.

Au fil de la lecture, on comprend plus que l’on apprend à quel point la relation entre les deux personnages est complexe : leur passé commun est tumultueux, douloureux… Et leur présent n’en est pas moins.

On suit une Olivia, rongée par les remords mais aussi par l’envie de renouer avec cette partie d’elle qu’elle a du abandonner ; tout comme on suit un Caleb qui est en tout point le prince charmant de nos contes d’enfant.

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce roman, c’est à quel point il est à part dans l’univers des romances actuelles. Durs, puissants, l’autrice nous montre l’humain parfois sous sa pire facette, mais surtout construit quelque chose de cohérent et prenant. Les sentiments que les personnages ressentent sont comme les notre, de même pour leurs douleurs…

Sans compter que les personnages sont magnifiquement construits, complexes et originaux. Olivia n’est pas une héroïne, mais plus une anti-héroïne, tout comme Caleb n’est pas un prince si charmant que ça.

Ce que je peux reprocher à la plupart des romances, c’est qu’elles sont toutes rythmées de la même manière, avec une intrigue qui suit un fil pré-établie : de fait, le lecteur est assez rarement surpris, puisqu’il s’attend à une intrigue qui répond à tous les topos du genre. Ici, ce n’est pas le cas. Tarryn Fisher nous surprend de diverses manières et parfois, au détriment de notre petit coeur de lecteur…

En bref, une romance originale et puissante qui vous fera à coup sûr verser quelques larmes.

Citations : 

Je déteste le destin. C’est un gosse capricieux qui ne laisse pas les gens guérir en paix. 

Je pense que, lorsqu’on donne son coeur pour la première fois, on ne le récupère jamais. Le reste de notre vie n’est qu’une mascarade durant laquelle on prétend qu’on a toujours un coeur.

Ma note : 17.25/20

  • Scénario –  3.5/4
  • Ecriture/Style – 3/4
  • Potentiel d’addiction – 3/3
  • Personnage – 2/2
  • Emotions – 2/2
  • Originalité/Créativité – 1.75/2
  • Suspens – 1.5/1.5
  • Humour – 0.5/1.5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s