L’Apprenti Épouvanteur (L’Épouvanteur 1/16) – Joseph Delaney

Caractéristiques :

  • Auteur – Joseph Delaney
  • Editeur – Bayard
  • Parution – 2005
  • Pages – 275
  • ISBN – 978-2747017107

4ème de couverture :

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

Mon avis :

C’est avec beaucoup de retard que je me lance dans cette série jeunesse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai vraiment passé un très bon moment ! 

Dans ce tome assez introductif, nous suivons Thomas, le septième fils d’un septième fils, qui, au fil des pages, va découvrir le monde à la fois terrifiant et merveilleux de l’Épouvanteur, jusqu’à devenir l’apprenti de celui encore en service. 

Bien que le style soit simpliste et l’intrigue assez rapide, ce roman jeunesse est aussi une belle pépite à lire une fois adulte ! Joseph Delaney maîtrise son monde à la perfection, et le dépeint de la plus belle des manières : au travers des yeux d’un adolescent sortant tout juste de l’enfance. La puissance émotionnelle de ce roman n’est pas à négliger loin de là ! Bien qu’il ne soit pas aussi violent et gore que ses équivalents en littérature adulte, cet ouvrage joue sur nos peurs les plus ancestrales et vient réveiller l’enfant qui sommeille en nous et qui a soif d’aventure et de frissons. 

En plus d’être un bon livre pour adulte, il est aussi un excellent titre pour enfant et adolescent. Si certains sont tombés dans la lecture grâce à Harry Potter, d’autres tomberont dedans grâce à cette saga. Du frisson, de l’aventure, du merveilleux, une méchante sorcière… Mais aussi des leçons de vie. 

En bref, un roman jeunesse qui ravira petits et grands ! 

Citations : 

– C’est simple, expliqua-t-il. Les pernicieuses sont mauvaises, les bénévolentes sont bonnes. Quant aux inconscientes, elles ignorent qu’elles sont sorcières. Et, comme elles sont également femmes, elles causent deux fois plus de problèmes. Ne fais jamais confiance à une femme ! 

– Ma mère est une femme, répliquai-je avec un brin d’irritation. Et je lui fais confiance. 

– Les mères sont généralement des femmes, ironisa l’Épouvanteur, et généralement dignes de confiance au moins leurs fils.

Ma note : 16.25/20

  • Scénario –  3/4
  • Ecriture/Style – 3/4
  • Potentiel d’addiction – 3/3
  • Personnage – 1.5/2
  • Emotions – 2/2
  • Originalité/Créativité – 1.5/2
  • Suspens – 1.5/1.5
  • Humour – 0.75/1.5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s