Les P’tites Poules (Album Collector n°1) – Christian Jolibois

Caractéristiques :

  • Auteur – Christian Jolibois
  • Illustrateur – Christian Heinrich
  • Editeur – PKJ
  • Parution – 2010
  • Pages – 192
  • ISBN – 978-2266177054

4ème de couverture :

Connaissez-vous Carmen, la petite poulette qui en a sous la crête ? Son frère, Carmélito, le téméraire petit poulet rose ? Leurs copains Coquenpâte, Coqsix, Molédecoq, Hucocotte et les autres agités du poulailler ?
Voyages, humour, émotion, frisson et fantaisie… Voilà ce que vous trouverez dans le collector des quatre premières aventures des P’tites Poules.

Mon avis :

Je me rappellerais toujours que comment j’ai connu les P’tites Poules. Un pur hasard, au détour du Livre Paris une année. Tout le monde semblait en vanter les mérites, et je voulais pour aussi me faire mon propres avis sur cette série jeunesse. 

La série ne date pas d’hier : le premier opus, La p’tite poule qui voulait voir la mer est sorti en 2010. Le succès a été présent et l’est encore ! Aujourd’hui, la série compte plus de dix-sept titres, regroupés en album collector (quatre titres par album).

Dans ces albums, nous suivons les aventures des habitants d’un poulailler, notamment celle de Carmélito le petit coq, sa jeune soeur Carmen, et son meilleur ami le Bouc Bélino.

J’ai rarement eu l’occasion de lire un album jeunesse aussi bon, aussi polyvalent, et aux cibles aussi diverses. Le dessinateur fait preuve d’une véritable virtuosité sans pour autant proposé des dessins complexes et difficiles à la lecture pour les plus jeunes, bien au contraire. Mais ce n’est pas pour autant que les illustrations manquent de saveur ou d’intéret. Entre les jeux de couleur, la diversité de la mise en page et même de l’intériconicité (l’équivalent pictural du phénomène d’intertextualité) avec de grandes oeuvres. 

De même, choix d’éditeur ou non, l’ouvrage comporte des jeux de polices d’écritures, permettant ainsi de mieux retranscrire la tonalité d’une réplique. 

Si les images sont fines et bien plus intéressantes qu’elles ne le laissent croire, les histoires racontées sont tout aussi travaillées. En effet, l’auteur n’hésite pas, malgré la tranche d’âge basse du public principal (3-7 ans), à incorporer dans ses récits des faits historiques, de l’intertextualité avec certains conte déjà existant, une ouverture aux langues étrangères, un brin de sciences, une note de musique… et du féminisme ! 

Plus tôt, je disais que l’album pouvait avoir des cibles très diverses. En effet, même si l’ouvrage est avant tout un ouvrage destiné aux enfants, les auteurs n’ont pas délaissé les parents pour autant. Ainsi, les parents auront droit à leur clin d’oeil aussi durant la lecture, afin d’apprécier autant que les enfants les aventures de ces p’tites poules. Les auteurs utilisent principalement la pop-culture (Star Wars, Mars Attack, E.T., Dune, la mythologie…), des jeux de mots reposant sur des expressions courantes, et aussi le nom de grands hommes (citons Galilée, Christophe Colomb et les frères Mongolfier pour ce premier tome).

En bref, cette série d’album jeunesse ravira autant les enfants que les parents, et fait sans nul doute parti des séries jeunesses les plus aboutis disponibles sur le marché actuel. 

Ma note : 17.75/20

  • Scénario – 3.75/4
  • Dessin – 4/4 
  • Accessibilité – 2/3
  • Originalité/Créativité – 3/3
  • Multilecture – 3/3
  • Apprentissage – 2/3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s