6-9 ans·Album Jeunesse·Coup de coeur

La petite marchande de mots – Marie Tibi

CVT_La-petite-marchande-de-mots_1892.jpg

Caractéristiques : 

  • Auteur – Marie Tibi 
  • Illustrateur – Lili la Baleine
  • Parution – 2016
  • Pages – 36
  • ISBN – 979-1090466166

4ème de couverture : 

Les clients viennent nombreux dans la boutique de Rosalie Tricoli. Un musicien, un amoureux, un monsieur ronchon, une maman, un garnement… Toi aussi, tu cherches tes mots ? Pousse donc la porte de la petite marchande de mots, elle t’aidera à trouver celui qu’il te faut !

Mon avis :

Avec la période des fêtes qui approche à grands pas, j’avais envie de partager avec vous un album jeunesse qui est tout en douceur et en poésie : la petite marchande de mot.

Nous suivons notre petite marchande dans son quotidien. Son métier ? Vendre des mots. Que ce soit des mots d’amours, des mots d’adieux, ou pour les plus polissons, des gros mots, elle a toujours le mot juste.

Assez peu accessible pour les plus jeunes, il peut cependant pousser les plus âgés et les plus matures à avoir sur une réflexion sur le sens des mots, de la paroles, ainsi que leur importance. Une belle histoire, un premier pas à l’étrier de la littérature sans sa plus basique forme – le mot -, Marie Tibi nous emporte dans un torrent allégorique et poétique, accompagnée par les couleurs et les formes de Lili la Baleine, donnant un petit ouvrage, une petite perle, une petite merveille.

IMG_3916.JPG

On passe par un peu tous les états : l’incompréhension, la curiosité, puis l’émerveillement, le rire… l’attendrissement, pour aboutir à la fin de la lecture à une sorte de transe, de paix intérieure.

C’est ce que j’appelle dans mon jargon, une littérature pansement. Qu’elle fasse passer un message ou non, la littérature pansement a un rôle bien propre : faire vibrer nos cordes intérieures, pour nous apporter une paix, un sentiment de bien-être qu’il pouvait nous manquer. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti à la fin de ma lecture de ce jolie album, un petit sourire énigmatique sur les lèvres.

En bref, un très bel ouvrage, avec un jolie message aussi bien littéraire que bien-être, très jolie illustré.

IMG_3918.JPG

Citations :

– Comment être certain que c’est le mot de la fin ?
Rosalie lui murmure doucement en lui prenant la main :
– Les mots sont sans fin, c’est là qu’est leur force ! Ils sont innombrables, ils vivent pour toujours. Ils ont fait des déclarations de guerre et de paix, mais aussi d’amour. Ils fabriquent des chansons et des discours, des testaments et des romans.

Ma note : 17/20

Scénario – 4/4
Dessin – 4/4
Accessibilité – 2/3
Originalité/Créativité – 3/3
Multilecture – 2.25/3
Apprentissage – 1.75/3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s