Comédie·Romance

Maybe Someday (Maybe 1/2) – Colleen Hoover

couv2208031Caractéristiques : 

  • Auteur – Colleen Hoover
  • Editeur – Hugo Roman
  • Parution – 2015
  • Pages – 374
  • ISBN – 978-2755618426

4ème de couverture : 

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Mon avis :

Celui là aussi, j’ai mis un moment avant de le lire. Il a tellement eu de succès que je voulais attendre que la vague passe un peu avant de me plonger dedans… Une lecture très agréable et addictive, même si ce n’est pas un coup de coeur !

Ce que j’aime beaucoup chez Colleen Hoover, c’est qu’elle a ce don pour faire des romances très classiques, et à la fois bourrée d’originalité ! Je pense notamment à Indécent qui, même avec une intrigue assez stéréotypée, est très originale par son rapport avec le monde du slam. Ici, on a un peu la même chose : une intrigue somme de toute proche de la banalité tant elle est classique, mais avec un traitement bougrement original !

C’est aussi pour ce genre de subtilité que je différencie intrigue et histoire. Pour moi, l’intrigue est le chemin suivi, et l’histoire, la décoration de ce même chemin. Moralité, on peut avoir un chemin identique, mais avec deux décorations complètement différentes !

Ici, une fois encore, Colleen Hoover nous plonge dans une romance palpitante et addictive, rythmée par le monde de la musique ; non plus sous l’angle du spectateur ou de l’oeuvre finie, mais sous l’angle de la création, et de la formation d’une musique, avec tout le travail que ça implique (écriture de parole, écriture de la mélodie, etc). Mais en plus de cet aspect que j’ai trouvé très intéressant, on est aussi plongé dans un nouveau monde : la surdité. Un des deux personnages principaux est sourd, et cela rajoute une dimension très sensuelle et tactile à l’oeuvre (ceux qui l’ont lu savent à quels passages je me réfère).

Et comme toujours, même si l’histoire est touchante, les mots de Colleen Hoover, aussi simple puisse être sa syntaxe parfois, arrivent à nous faire ressentir une palette d’émotion très étendue, pouvant aller du rire aux larmes, en passant par l’exaspération ou encore la colère parfois.

Ce qui m’a beaucoup touché aussi, c’est de m’être beaucoup retrouvé dans le personnage de Sydney face à certains éléments, notamment sa lutte contre les sentiments qui l’assaillent, et sa réaction face à certaines actions de Ridge, qui me rappellent beaucoup mes propres réactions.

J’ai beaucoup aimé les personnes, malgré le fait qu’ils soient assez bateau dans le genre.

Sydney tout d’abord. L’évolution même du personnage est assez intéressante, même si certaines choses sont extrêmement prévisibles.

J’ai littéralement adoré le personnage Ridge. Touchant, émouvant, et profondément humain. Sa particularité le rend encore plus attachant.

Pour ce qui est des personnages secondaires, ils sont tout aussi bons.

Comment parler de ce livre sans parler du travail sonore qui a aussi été mené ? En effet, Colleen Hoover a travaillé en collaboration avec Griffin Peterson pour réalisé les musiques écrites dans le livre ! J’ai toujours trouvé un peu frustrant de livre un livre comportant de chansons inventées par l’auteur, sans jamais pouvoir les écouter. Ici, l’auteure nous offre cette opportunité, et c’est magique. Dans cet album si je puis dire, vous pourrez retrouver :

  1. Living A Lie
  2. Something
  3. A Little Bit More
  4. Maybe Someday
  5. I’m In Trouble
  6. It’s You
  7. Hold On To You
  8. Let It Begin

J’ai beaucoup aimé Maybe Someday, qui est toute pilou-pilou et romantique, comme je l’avais imaginé, mais aussi It’s You qui est assez rythmée. Hold On To You m’a aussi beaucoup touchée, car bien plus mélancolique et douce, tout comme Let It Begin.

En bref, un livre complet, touchant et émouvant au possible, et ô combien addictif ! Je vous le conseille très fortement.

Citations :

C’est fou comme lorsqu’on vient d’être embrassé par quelqu’un, on ressent à jamais une impression différente dès que ce quelqu’un ne vous embrasse plus. À l’instant où il vous lâche, c’est comme si on vous arrachait une partie de votre être.


Je ne suis pas d’accord, ses dons ne proviennent pas que du travail. Bon, ça doit aider, parce que le talent a besoin d’être éduqué pour s’épanouir.

Ma note : 17.25/20

• Scénario – 3.25/4
• Ecriture/Style – 3.5/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.75/2
• Suspens – 0.75/1.5
• Humour – 1/1.5

2 réflexions au sujet de « Maybe Someday (Maybe 1/2) – Colleen Hoover »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s