Érotique·Romance

Qui de nous deux ? (La société 1/9) – Angela Behelle

couv49571791Caractéristiques : 

  • Auteur – Angela Behelle
  • Editeur – J’ai Lu
  • Parution – 2012
  • Pages – 320
  • ISBN – 978-2290075999

4ème de couverture : 

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables, Mickaëlla Valmur est loin d’imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire au goût amer.

Mon avis :

Un résumé assez alléchant, une lecture érotique qui semblait loin d’être guimauve… Ce livre aurait vraiment pu me plaire, mais alors pour ai-je aussi peu accroché ?

Tout d’abords, le style de l’auteur. Il n’est pas mauvais loin de là, mais je dirai qu’il est trop en décallage. Dans une histoire d’amour comme dans de l’érotisme, on peut prendre deux partis à mon sens, qui fonctionnent : une narration externe omnisciente, ou une narration interne. Mais faire une narration interne où on semble complètement détâchée du narrateur ? Ça manquait profondément de passion et d’émotion tout ça. Vraiment. Pas une fois je n’ai vibrée pour l’héroïne, pas une fois je me suis sentie transportée à ressentir les mêmes choses qu’elle (alors que ça me le fait tout le temps dans d’autres romances)… Rien, nada. Un erreur stratégique qui malheureusement se répercutera sur le reste du roman, loin d’être parfait.

L’intrigue est certainement la seule chose de viable dans ce texte, puisque ce n’est qu’une trame, plus de basique : une prof, un élève, une histoire avec tendance SM, et basta. Rien de bien original, mais ça remonte un peu le niveau, un peu trop bas je trouve…

L’histoire est ce qu’elle est, une pseudo-romance. On va se l’avouer, je l’ai trouvé assez malsaine sur les bords. Voire même carrément malsaine. Tout du long, on a l’impression que notre héroïne n’est qu’un robot qui se laisse manipuler par un ado (aussi précoce soit-il) qui, pour moi, n’est qu’un psychopathe narcissique. Puis ces trucs qu’il la force à faire… Je ne suis pas du genre à m’offusquer face à du BDSM, tant qu’il y a des nuances de respect. Chose qu’il n’y avait absolument pas ici.

Les personnages sont d’un fade…

Mickaëlla… J’ai rarement vu un personnage avec aussi peu de volonté et de caractère ! Non pas qu’elle soit toute docile (bon si, mais là n’est pas le propos). Des personnages vraiment gentils, pas farouches, j’en ai vu, et j’en ai adoré tellement ils étaient géniaux ! Mais elle ? Autant de saveur que de l’eau plate. Elle se laisse manipuler avec une facilité déconcertante, n’est préoccupée que par son désir et ce que l’autre va penser d’elle et… Et merde, j’ai envie de lui demander où est passé son amour propre.

Alexis est un véritable psychopathe. Vraiment. Il correspond un peu trop au stéréotype du gars névrosé qui a des problèmes de libido à mon goût. Manipulateur, vil, méchant… Vraiment pas un bon personnage.

En bref, un premier tome désastreux… J’ai vu que la suite était bien mieux notée sur Livraddict, et qu’on ne suivait pas le même couple. Je lirai le second tome, même si j’ai peu d’espoir…

Citations :

Aucune citation !

Ma note : 8/20

• Scénario – 2.75/4
• Ecriture/Style – 1.25/4
• Potentiel d’addiction – 1/3
• Personnage – 0.25/2
• Emotions – 0.75/2
• Originalité/Créativité – 1/2
• Suspens – 0.75/1.5
• Humour – 0.25/1.5

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s