Érotique·Romance

Leaving Amarillo (Neon Dreams 1/3) – Caisey Quinn

couv24253695Caractéristiques : 

  • Auteur – Caisey Quinn 
  • Editeur – Harlequin 
  • Parution – 2016
  • Pages – 417
  • ISBN – 978-2280353205

4ème de couverture : 

Certaines promesses sont faites pour être brisées
Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.

Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.

Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.

Mon avis :

Je tiens d’abords à chaudement remercier Maike du blog Autour des livres pour m’avoir envoyer un exemplaire qu’elle avait en double de ce livre ! Malgré un début décevant et peu prometteur, Leaving Amarillo m’aura au final bien surpris !

Le style de Caisez Quinn correspond exactement à ce qu’on attend dans ce genre de roman : frais, léger, travaillé juste ce qu’il faut, très personnel… On aimerait peut être un peu plus d’originalité parfois, mais bien heureusement, elle vient via l’ambiance qu’elle dépeint, mais j’y reviendrai plus tard.

Pour ce qui est de l’intrigue, c’est du basique dans le genre : un amour interdit. Oui, mais lequel ? Le meilleur ami du frère avec la petite soeur. Forcément. Pas très très original, une fois de plus, mais la mise en place l’est, et c’est le plus important je trouve.

L’histoire elle… Originale, peut être pas, mais différente, ça, c’est certain ! C’est la première fois en tout cas que je lis une romance autant plongé dans le monde de la musique – et par là, j’entends qui traite d’un groupe, de son intérieur, de ses tensions, et non pas de fans qui écoutent de la musique -. Il y en existe très certainement d’autre, mais le monde impitoyable de la musique est très bien décrit dans ce livre-ci, et c’est un petit rafraîchissement dont j’avais besoin.

Pour les personnages… Ça bloque un peu.

Dixie m’a un peu tapé sur le système, il faut bien le dire. En plus de manquer de saveur, elle a parfois des réactions que j’ai trouvé extrêmement puériles. Pourquoi manque-t-elle de saveur ? Elle n’est pas unique. Elle ressemble à toutes ses héroïnes de romance que l’on a actuellement… Et c’est bien dommage, parce qu’il y avait vraiment matière à faire un personnage unique. Bien heureusement, un certain événement vers la fin la transforme totalement, lui donnant bien plus de relief.

Gavin… Et bien c’est pareil. Même s’il a ses particularités, il est comme tout ces mecs qu’on nous décrit dans les romances : beau comme un dieu, assassin de petites culottes, avec un lourd passé dont il n’arrive à se défaire parce, peucheure. Moi je dis non… Oui c’est attendrissant, on s’attache à lui, mais… Mais c’est du trop vu.

Dallas lui, m’a fait péter des câbles ! Dans le genre frère surprotecteur et insupportable, on a ici la palme je crois ! Aaaaaahhhh mais c’est pas sa vie ! Il se dit libre, et veut le meilleur pour sa soeur, mais il finit par complètement l’étouffer au point qu’elle a peur de vivre la vie qu’elle voudrait…

Alors, pourquoi ma lecture a-t-elle si mal commencée ? Tout simplement parce que je trouvais que c’était extrêmement long, et surtout répétitif, avec des passages dont on aurait très aisemment se passer ! Mais heureusement, vers le milieu du roman, tout s’arrange un peu, l’histoire et la relation entre Gavin et Dixie devient beaucoup plus intéressante, pour notre plus grand plaisir ! Au point tout de même, de ne pas être capable de lâcher le livre avant sa fin !

En bref, un premier tome qui pose de bonnes bases pour une bonne saga, qui raviera les romance addict.

Citations :

Il est comme un incendie qui embrase tout sur son passage tandis que moi… Je suis juste un petit oiseau bleu qui risque de se brûler les ailes à force de voler beaucoup trop près du feu.


J’ai juste envie d’avoir une chambre à moi. Problèmes de fille. J’avais un peu d’argent de côté, donc ne t’en fais pas pour ça. Je vous vois demain matin.

Voilà. Problèmes de fille est normalement une manière infaillible de m’assurer que mon frère ne va pas insister. Il me renvoie un message, qui ne contient qu’un seul mot.

OK.

Dieu bénisse les problèmes de fille.


– Parfois la douleur est une bonne chose Gavin. Parfois, c’est le seul moyen de s’assurer qu’on est encore en vie.


– C’est génial. Je me demande si ce n’était pas encore mieux que le sexe.
[…]
– C’était génial parce que tu étais géniale. Et si tu crois que ça, c’était meilleur que le sexe, alors les minets que tu t’es envoyés ne devaient pas être très doués.


C’est ça, la face cachée de l’amour : la douleur, la perte et le manque. C’est réel, puissant, et aussi évident et inévitable qu’une catastrophe naturelle qui s’abat sur vous et laisse une trace définitive de son passage.


C’est dangereux d’aimer et de s’autoriser à l’être. Mais j’ai trouvé le courage de voler trop près des flammes et j’ai découvert que je préférais me brûler et avoir des cicatrices plutôt que de ne pas prendre de risques.

Ma note : 14/20

• Scénario – 3.25/4
• Ecriture/Style – 3/4
• Potentiel d’addiction – 1.75/3
• Personnage – 0.75/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.5/2
• Suspens – 0.5/1.5
• Humour – 1.25/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s