Contemporain·Coup de coeur·Romance

Indécent (Slammed 1/3) – Colleen Hoover

couv16951825Caractéristiques :

  • Auteur – Colleen Hoover
  • Editeur – J’ai Lu
  • Parution – 2014
  • Pages – 282
  • ISBN – 978-2290078204

4ème de couverture : 

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun?

Mon avis :

Je n’avais encore jamais lu de Colleen Hoover, et vu que j’en entendais parler absolument de partout pour la quasi-totalité de ses livres, j’ai décidé de sauté le pas… Et maintenant, je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt, c’est un coup de coeur !

Le style est résoluement moderne, très fluide, mais loin d’être oral. Assez riche d’un point de vue vocabulaire, mais surtout, très riche émotionnellement, il est complètement addictif : impossible de le lâcher ! Les pages ne cessent de se tourner, et nous, d’apprécier cette histoire touchante qui nous est narrée.

Pour ce qui est de l’intrigue, rien de bien original : une romance tout ce qu’il y a de plus basique, pimenté par la notion d’interdit qui saupoudre d’intégralité du roman. Comme quoi, on n’a pas forcément besoin de faire quelque chose crevant d’originalité : il suffit de le faire bien.

L’histoire quant à elle… Est originale, malgré un point qui m’a quelque peu dérangé. L’originalité, pour moi, réside dans l’utilisation du slam, de tout cet univers que Colleen Hoover nous dépeint. J’avais vaguement entendu parler de cela auparavant, mais j’en avais une mauvaise image. Ce n’est plus le cas maintenant, même si je ne suis pas des plus sensibles à cet art. C’est surtout la manière il est utilisé qui est extrêmement intéressant : l’utilisation de l’art, du slam, pour panser des blessures, dévoiler certaines choses : des mots pour des maux.
Même si un point précis, très caricatural, que j’ai vu arriver de très loin m’a dérangé au départ, il n’empêche que ce roman est extrêmement prenant, addictif, mais surtout, très riche en émotion. Que ce soit le fou rire, la colère ou même les larmes, ce livre m’a fait passer par tous mes états !

Pour ce qui est des personnages, ils sont… Je ne dirais pas communs, mais ils rentrent parfaitement dans les cases des « personnages typiques de romance » :

Layken, notre héroïne, est un peu comme toutes les héroïnes de romance, très attachante avec un certain humour, mais aussi agaçante par moment.

Will, quant à lui… Haaaa… Soupir. Mignon, attachant… Mais pas guimauve ! Une meringue, ce type est une meringue ! Fort et dur à l’extérieur, mais tout mou et attachant à l’intérieur…

Petit plus pour les deux petits frères casse-cou qui ont eu le don de m’émouvoir comme de me faire marrer.

En bref, un roman très émouvant et touchant que j’ai lu d’une seule traite, et que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt.

Citations : 

Tu sais, on peut dire beaucoup de choses sur une personne en fonction de la musique d’elle écoute.

– Avant de s’engager avec un homme, une femme doit pouvoir répondre « oui » aux trois questions suivantes. Si tu réponds par la négative à l’une d’elles, fuis à toute jambes.
– Ce n’est qu’un rendez-vous. (Je ris) Je doute qu’on puisse parler d’engagement.
– Je le sais bien, Lake. Mais je suis sérieuse. Si l’une de ces questions fait naître des doutes en toi, ne perds pas ton temps avec cette liaison.
[…]
Te traite-il tout le temps avec respect ? C’est la première question. Deuxièmement, s’il est le même dans vingt ans, voudras-tu toujours l’épouser ? Et enfin, te donne-t-il envie de devenir quelqu’un de meilleur ? Quand tu pourras dire « oui » à tout cela, tu auras trouvé un homme bien.

« Les notes ne sont pas le plus important. Le plus important, c’est la poésie. »

La classe observe cette citation en silence. Will nous laisse quelques minutes pour y réfléchir avant de continuer.
Ce que les autres pensent de vos textes ne devrait pas avoir d’importance. Quand vous êtes sur cette scène, vous dévoilez une aprtie de votre âme. On ne peut pas noter ce genre de chose.

Repousse tes limites, Lake. Elles sont là pour ça.

Les gens n’aiment pas parler de la mort parce que ça les rend tristes. […] Si seulement ils s’étaient préparés, s’ils avaient accepté l’invévitable, veillé à leur succession.

Parfois la vie ne bouge pas.
Elle se contente de nous barrer le chemin.
Elle a bloqué mes projets, mes rêves, mes désirs, mes voeux,
mes envies, mes besoins.
Elle a bloqué cette très belle fille.

La vie veut qu’on s’oppose à elle.
Qu’on apprenne à la retourner en notre faveur.
Elle veut qu’on prenne une hache pour fendre le bois.
Elle veut qu’on prenne une masse pour casser le béton.
Elle veut qu’on prenne une torche pour fondre le métal et
l’acier jusqu’à qu’on puisse traverser et l’attraper.
La vie veut qu’on attrape tout ce qui a été classé, rangé par
ordre alphabétique, par ordre chronologique. Elle veut qu’on
les mélange.
Qu’on les mixe.
Qu’on les amalgame.

– Ne prenez pas la vie trop au sérieux. N’hésitez pas à la frapper quand elle en a besoin. Prenez-la à la rigolade.
[…]
– Soyez tolérants. Pour tout. Les différences des gens, leurs similitudes, leurs choix, leur personnalité. Parfois, il faut de la variété pour que la collection soit complète. Ça marche aussi avec les êtres humains.
– Choissiez vos combats. Mais n’en choisissez pas trop.
– Gardez l’esprit ouvert : c’est la seule façon d’y laisser entrer des choses.
– Et mon dernier conseil, mais pas des moindres, vraiment pas des moindres… N’ayez aucun regret.

Ma note : 18/20

• Scénario – 3.5/4
• Ecriture/Style – 3.75/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.5/2
• Suspens – 1/1.5
• Humour – 1.25/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s