Coup de coeur·Drame·Philosophie/Réflexion·Romance

Respire (Ten Tiny Breaths 1/3) – K.A. Tucker

couv15858379-1Caractéristiques :

  • Auteur – K.A. Tucker
  • Editeur – Hugo Roman
  • Parution – 2015
  • Pages – 259
  • ISBN – 978-2755617436

4ème de couverture : 

À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n’était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu’elles sont confiées à la garde d’un oncle et d’une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur, en main. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l’autre bout du pays, en Floride.

Mon avis :

J’ai mais tellement entendue parler de ce livre dont le résumé ne me donnait pourtant pas envie… Mon seul regret ? Ne pas l’avoir lu plus tôt !

Le style K.A. Tucker est assez simpliste, mais sa force réside en ce qu’il peut nous faire ressentir. Bourré de sensation et d’émotion, il nous fait vivre un véritable yo-yo à travers les yeux de Kacey, jeune femme brisée par une épreuve dont elle n’arrive pas à se remettre. Pas très riche en fantaisie littéraire, mais touchant, fluide, et simple. Pas trop prise de tête donc, et très agréable.

L’intrigue même de l’histoire est d’un banal absolu : une romance où on sent qu’il y a un pépin dès le départ. Un truc basique donc, mais qui marche très bien ici, car mis en des circonstances peu habituelles. D’autant plus qu’il y a tout un pan du livre axé sur la psychologie, facette que j’ai beaucoup aimé.

L’histoire est, avec les personnages, je pense, le gros point positif de ce livre. Une histoire touchante, entraînante, pleine de rebondissement, bien rythmée et loin d’être lassante, on prend un réel plaisir à suivre Kacey, Livie et Trent, ainsi que Storm et sa petite fille dans leurs aventures de la vie quotidienne. Une histoire qui m’a arrachée des sourires, des rires… Comme un sanglot.

Les personnages sont une véritable tuerie !

J’ai lu beaucoup d’avis de lecteurs n’ayant pas aimé Kacey parce qu’égoïste, parfois trop sombre… Je nage à contre courant. J’ai vraiment adoré ce personnage. Peut-être parce que je me retrouve beaucoup dans ses actions et dans ses humeurs (bonnes comme mauvaises). Je trouve que dans la littérature actuelle, on est bien trop confrontée à des héroïnes qui ont un lourd passé, et qui réagissent en s’enfermant sur elles-même, en attendant le prince charmant pour sortir des ténèbres. On oublie totalement qu’une personne peut aussi répondre par la colère et la haine dans ce genre de situation. Et que bien souvent, quand on veut s’en sortir, on se débrouille pour le faire (plus ou moins bien, mais on se bouge). C’est dans ce second cas trop peu représenté qu’est Kacey, et c’est pour ça que je l’ai adoré : elle est forte, et courageuse. Personne ne lui a tendu de main quand elle en a eu besoin, et a dû se débrouiller par elle-même pour ne pas sombrer.

Livie, sa petite soeur, est très attachante, même si, à contrario, c’est elle qui m’a un peu tapé sur le système. Trop parfaite, trop gentille… Un personnage un peu trop lisse à mon goût.

Storm et sa fille sont quant à elles, de véritables bijoux ! Pleines de pep’s et de joie, j’ai adoré les voir.

Trent… Même si on devine assez tôt son secret (mais ça n’enlève rien au plaisir de la lecture), il reste un personnage aussi bien que Kacey. Très joueur, taquin, je l’ai trouvé très humain. Dans les romances, on est habitué à voir des personnages masculins sublimissimes, mais avec toujours le même passé noir, où on les fait passer pour parfaits mais en fait non… Ici ce n’est pas le cas, et c’est ça qui en fait toute sa richesse.

Mais ce qui est vraiment énorme ici, et qui a fait de ce premier tome un coup de coeur, c’est tout le rapport à la psychologie. Tout d’abords, les noms des parties correspondent aux étapes qui suivent un traumatisme :
• Apathie
• Déni
• Acceptation
Ainsi qu’une histoire d’amour, mais ici, je vais rien dire pour ne pas spoiler !
De plus, on trouve tout au long du livre le Kacey contre son passé, jusqu’à la fin, où avec de l’aide, elle se rend compte que tout est possible (que de mystère !!).

En bref, j’ai eu un coup de coeur pour ce roman très mal vendu par un résumé trop peu alléchant, mais qui est puissant, fort, et extrêmement humain.

Citations :

– J’ai envie te de faire sourire. Pour de vrai. Sans arrêt. On va aller au resto, au cinéma, à la plage. On ira faire du parapente ou du saut à l’élastique ; tout ce que tu veux. Tout ce qui te fera rire et sourire d’avantage.
Ses mains jouent avec ma lèvre.
– Laisse-moi te faire sourire.


– Pour toujours… c’est long.
Trent me serre plus fort dans ses bras.
– C’est trop court quand il s’agit de toi.


– On va parler de ces mécanismes d’adaptation qui t’ont permis de supporter la douleur. Les bons mécanismes, les mauvais, ceux dont les gens n’osent pas parler. (…) La drogue, l’alcool, le sexe, l’anorexie, la violence. Être obsédé par l’idée de « sauver » ou de « réparer » ce qui est cassé.


Mais parler de ta souffrance à d’autres gens est un des meilleurs moyens d’aller mieux. Cela peut t’aider à libérer la douleur, à ne pas l’enfermer jusqu’à ce que tu exploses.


D’autres mécanismes incluent la peinture, la lecture, se fixer des objectifs, écrire un journal.

Ma note : 16.25/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 3/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.25/2
• Suspens – 1.25/1.5
• Humour – 0.75/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s