Érotique·Romance

Dangerous Perfection (Rosemary Beach 5/13 – Perfection 1/2) – Abbi Glines

couv38027707Caractéristiques : 

  • Auteur – Abbi Glines
  • Editeur – JC Lattès 
  • Parution – 2015
  • Pages – 261
  • ISBN – 978-2709647069

4ème de couverture : 

Décidée à se libérer de son douloureux passé et de vivre enfin sa vie, Della entreprend un road-trip en solitaire. De passage en Floride, elle croise sur sa route le beau Woods. S’ensuit une nuit passionnée, une nuit qu’ils avaient prévue sans lendemain.
Mais un coup du destin les réunit de nouveau quelques mois plus tard. Sauf que Woods doit se marier avec une riche héritière et que Della est encore trop fragile pour s’engager dans une relation. Pourtant, face à l’ampleur de leurs sentiments, il leur est difficile de garder leurs distances…

Mon avis :

Ma lecture pour le mois de Février pour le Challenge des Filles de Mrs Bennet, que j’avais un peu laissé de côté pour Décembre et Janvier… Et bien je suis contente d’avoir fait cette découverte !

Le style de l’auteure est extrêmement fluide et simple. Quelques figures de style par-ci par-là, mais rien de bien extraordinaire, mais j’ai envie de dire que ce n’est pas ce qu’on lui demande ! Étant érotico-romantique, on pourrait s’attendre à être complètement transporté par les personnages et leurs émotions… Ça a été le cas, mais bien moins que ce que j’avais pensé au départ.

L’intrigue est quant à elle, un peu plus poussée que pour la plupart des romans de cette trampe. En plus d’avoir une intrigue romantique et érotique, tout ce qu’il y a de plus basique, on a aussi deux intrigues qui sont les réels fondements de l’histoire : le traumatisme de Della, et ton son rapport avec ce dernier, ainsi que la rébellion de Woods contre son père. Deux intrigues qu’on ne voit pas au premier regard, mais qui prennent une place prépondérante par la suite.

L’histoire… Alala… C’est bateau hein, vraiment bateau, mais qu’est-ce que c’est bien mené et touchant ! Fait renforcé par le fait que Della et Woods sont liés par bien plus qu’un lien sexuel. Il y a plus. Même si j’ai trouvé certaines choses bien trop faciles, cela reste tout de même agréable à lire car pas trop tiré par les cheveux non plus.

Les personnages maintenant. Je suis relativement mitigée par rapport à eux, car trop stéréotypés pour la majorité.

Della, jeune femme qui a soif d’aventure après avoir passé sa vie entière enfermée chez elle, rencontre Woods durant le premier jour de son périple. Elle pense qu’il va être un simple coup d’un soir, mais il s’avère qu’il va devenir son patron par la suite… Pour moi, Della est un personnage fort, mais qui a vraiment besoin de se poser pour refaire le point sur elle. Elle essaie de se débrouiller seule pour surmonter ses crises, mais rentre encore trop dans le moule de la pauvre petite fille en détresse pour moi pour être un personnage complet avec de vrais reliefs.

Woods. Même s’il a des pensées dignes d’un homme des cavernes, qui reste extrêmement prévenant et attentionné envers celle qui n’aurait dû être qu’une aventure unique, mais qui au final, emplie ses rêves. Mais qu’est-ce qu’il est long à la détente ! Ceux qui auront lu le livre me comprendront, mais AARRRGGGGG j’en pouvais plus.

Les autres personnages secondaires sont tous attachants et marrants, même si certains sont trop machos à mon goût. Mais je voudrais faire un point sur l’un d’eux : le père de Woods. Une véritable enflure. Préparez-vous à criser.

Cependant, s’il y a bien un endroit sur lequel le livre bat de l’aile, c’est sur les scènes érotiques… Je ne me cache pas, j’aime la littérature érotique, et j’ai été habitué à lire des choses bien mieux ! Même les scènes présentes dans 50 Shades (qui sont sympathiques sans être fabuleuses) étaient mieux. Amoureux du genre, ne vous attendez pas à du grand art !

Je ne peux pas faire cet article sans vous parler de la fin… Un yo-yo émotionnel. Préparez-vous à tomber d’un immeuble de deux étages mes hérissons !

En bref, un roman érotique sympathique à lire, touchant et émouvant, avec une fin qui réserve bien des surprises pour la suite !

Citations :

– On se perçoit toujours différemment. Parfois, nos défauts sont nos points forts.


L’opportunité d’enrouler mes bras autour d’elle pour lui apprendre à manier un club de golf avant de reculer pour contempler ses fesses en plein swing n’était pas ce que j’appellerais une perte de temps. Je m’abstins pourtant de tout commentaire.


– Tu étais déjà ici ?
– Ouais.
– C’est pas toi qui l’as ramenée du boulot il y a deux heures ?
– Si.
– T’es jamais reparti ? dit-il en riant.
– Non.


– Il n’y en a eu que trois, toi compris.
Ça faisait deux de trop.

Ma note : 14.25/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 2.75/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 1.25/2
• Emotions – 1.75/2
• Originalité/Créativité – 0.75/2
• Suspens – 0.75/1.5
• Humour – 1/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s