Coup de coeur·Drame·Thriller

Révélée – Renée Knight

couv30935611Caractéristiques : 

  • Auteur – Renée Knight
  • Editeur – Fleuve Noir
  • Parution – 2015
  • Pages – 360
  • ISBN – 978-2265098978

4ème de couverture : 

Catherine est en train de lire un livre des plus angoissant : elle voit s’inscrire l’histoire de sa vie au fil des pages et le récit dévoile même un secret qu’elle pensait être la seule à connaître. Les frontières entre réalité et fiction s’effacent, laissant place à un suspens croissant : comment le livre va-t-il se terminer ?

Mon avis :

La théorie du stylo : faire croire au lecteur qu’un stylo est un simple stylo, avant de lui couper l’herbe sous le pied, et lui révéler que le stylo n’est pas un stylo. Remplacer le stylo par n’importe quoi d’autre. Résultat : traumatisme du lecteur garanti.

Le style est assez spécial. Riche, fluide, extrêmement percutant et un brin angoissant… Mais on sens que c’est une journaliste de nature qui écrit. Ce n’est pas plus mal, cela donne une atmosphère différente au livre, et une certaine véracitée. Un style qui nous tourne et nous retourne.

L’intrigue… Et bien est assez simple. Une femme cache un secret, il est révélé au grand jour, elle angoisse, début d’un harcèlement. L’intrigue en elle-même m’a un peu faite penser par moment à Juste une ombre de Karine Giebel. C’était assez angoissant je dois dire.

L’histoire quant à elle… Wahou. J’en ai rarement vu une aussi poignante, glauque et… Malsaine ? Car oui, à certain moment de ma lecture, je ne me sentais pas à l’aise, simplement parce que ce que je lisais me dégoûtait, tant c’était malsain et psychopathe. Mais à côté de cela, on est plongé dans un conflit assez philosophique, à savoir la quête de la vérité. Que la vérité est souvent confondue avec opinions. Qu’il y a toujours approche, plusieurs point de vue à de même événements.

Les personnages… Je l’avoue, j’ai été une véritable girouette.

Catherine, notre héroïne principale. On la prend en pitié, puis on la hait. Puis la pitié revient, et finalement, on la trouve forte. Un personnage que j’ai (après révélation finale) beaucoup appréciée.

Stephen. Mon dieu, que ce vieux crouton est glauque, malsain et bon à enfermer ! Je n’en dit pas plus, mais sâchez que cela ne m’aurait nullement dérangé de le voir se faire torturer.

Robert, le mari de Catherine, mérite des tartes. Franchement, il mérite des tartes. Une véritable girouette. Un coup oui, un coup non… Pathétique.

Si je reste assez flou sur toute la chronique, c’est pour la simple raison que je ne veux pas vous spoiler la révélation finale, qui est magistrale. Le moindre indice pourrait vous aiguiller.

Mais ce livre, en plus de nous faire vibrer, est profondément sadique. Je m’explique. Il est divisé en trois partie. Une où on ne sait rien, une où on sait, et une dernière où on apprend la vérité. La première partie est exaltante. La dernière nous faire culpabiliser. Mais la seconde est une véritable torture. Pourquoi ? Simplement parce que cette seconde partie est certes rythmée mais assez longue, est pleine de petits éléments qu’on ne voit pas vraiment. Ce n’est que quand on a la révélation finale que l’on rend compte de tous ces petits détails, et qui nous servent, ni plus, ni moins, à nous montrer à quel point Catherine souffre. C’est profondément sadique !

Enfin bref… Un livre que j’ai adoré, proche du coup de coeur mais qui n’en est pas un. Je le recommande à tous ceux qui aime les thrillers psychologiques, mais attention ! Âmes sensibles s’abstenir, on ne ressort pas indemne de cette lecture !

Citations :

Il m’a rappelé une chose sur laquelle Nacy et moi avions toujours été d’accord : la fiction est le meilleur moyen de s’éclaircir les idées.


Il faut un sacré courage, non ? Pour regarder derrière le masque et voir le vrai soi.

Ma note : 19/20

• Scénario – 4/4
• Ecriture/Style – 3.5/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 2/2
• Suspens – 1.5/1.5
• Humour – 0.5/1.5
• Bonus « Torture psychologique » : +0.5pt

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s