Drame·Jeunesse·Philosophie/Réflexion

Le Petit Prince – Antoine de Saint-Exupéry

70933_1_moyvle-petit-prince-folio-junior-100Caractéristiques :

  • Auteur – Antoine de Saint-Excupéry
  • Editeur – Folio
  • Parution – 1943
  • Pages – 95
  • ISBN – 978-2070612758

4ème de couverture :

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Mon avis :

Étudié une première fois en classe de CE1 (ouais, ça remonte un peu…), je ne me souvenais que très vaguement d’un petit garçon aux cheveux de la couleur des blé qui voulait qu’on lui dessine un mouton, et d’un homme qui allumait et éteignait tout le temps en réverbère. Moment nostalgie, je l’ai relu…

Le style est un peu vieillot je trouve, ou en tout cas, a assez mal vieillit. Très simple, fluide mais sans plus, une plume tantôt légère, tantôt philosophique ou encore enfantine, il risque d’être un peu trop complexe pour les jeunes enfants, et un peu lourd pour les plus grands.

On ne peut pas vraiment dire qu’il y a une intrigue, peut-être parce que je ne lis pas vraiment des choses axées philosophie couramment…

L’histoire, est, il faut le dire, plus qu’originale ! Un peu sans queue ni tête, elle trouve tout son sens finalement à la fin.

Le personnage de Saint-Exupéry lui même, est assez banal en soit. Celui du Petit Prince est un brin plus intéressant et attachant, par sa pureté et sa naïveté face au monde qui l’entoure.

Soyons clair, ce livre est une petite merveille, correspondant à tous les âges. Un jeune enfant lira une histoire marrante et originale, qui raconte l’histoire d’un petit prince qui était ami avec une rose et un renard, et qui voyageait à travers l’espace, pour atterrir sur Terre. Pour les adultes, c’est un véritable conte philosophique, et une satyre de la condition d’adulte sans imagination, qui a laissé mourir l’enfant qui est en nous. À travers ses voyages, ce petit prince nous montre les différentes facettes qu’un adulte peut prendre (alcoolique, vaniteux, businessman…) et en démontre, par la plus simple des manières, l’absurdité.

Le seul personnage que rencontrera le petit prince et qui le guidera vers la voie de la sagesse, est le renard. Le serpent lui donnera la possibilité de faire un ultime voyage, alors que la rose aura embellit sa vie.

En bref, une histoire courte qui enchantera les petits pour ses petites histoires agrémentées de dessins de l’auteur lui-même, et les grands, pour réveiller ce petit enfant en nous, qui nous guide par le coeur.

Citations :

Si vous dites à une grande personne : »J’ai vu une belle maison en briques roses, avec des géranium aux fenêtres et des colombes sur le toit… », elle ne parvient pas à s’imaginer cette maison. Il faut leur dire : « J’ai vu une maison de cent milles francs. » Alors elles s’écrient : « Comme c’est joli ! »

(triste vérité…)


« Les épines, ça ne sert à rien, c’est de la pure méchanceté de la part des fleurs !
– Oh ! »
Mais après un silence il me lança, avec une sorte de rancune :
« Je ne te crois pas ! Les fleurs sont faibles. Elles sont naïves. Elle se rassurent comme elles le peuvent. Elles se croient terribles avec leurs épines… »


Je n’ai alors rien su comprendre ! J’aurais dû la juger sur les actes et non sur les mots. Elle m’embaumait et m’éclairait. Je n’aurais jamais dû m’enfuir ! J’aurais dû deviner sa tendresse derrière ses pauvres ruses. Les fleurs sont si contradictoires ! Mais j’étais trop jeune pour savoir l’aimer.

(on est d’accord, la fleur pourrait très bien être une personne aimée, on est d’accord !?)


– Tu te jugeras donc toi-même, lui répondit le roi. C’est le plus difficile. Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage.
– Non, dit le petit prince. Je chercher des amis. Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ?
– C’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens… ».
– Créer des liens ?


Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai mise sous globe. Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puis c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écouté ce plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puis c’est ma rose.

(je meurs tellement c’est beau cet amour…)


– Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.

(ça, j’aurais dû le caser dans une dissert’ de philo !)

Ma note : 15.5/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 2.75/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 1.5/2
• Emotions – 1.5/2
• Originalité/Créativité – 1.75/2
• Suspens – 0.5/1.5
• Humour – 0.5/1.5
• Bonus « Philo » : +1pt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s