Drame·Thriller

Secrets Mortels S1 (Secrets Mortels 1/3) – Sam Carda

couv51482199

Caractéristiques :

  • Auteur – Sam Carda
  • Editeur – Autoédité
  • Parution – 2015
  • Pages – 131
  • ISBN – B00XC7U01M

4ème de couverture : 

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…
Qui oserait pénétrer dans le ‘Domaine des Fontaines’, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?
Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte. Mais lorsque sa gouvernante – Amélie Beaufort – est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule. Accident ? Meurtre ? La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la production de leur illustre vin diminue. Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre. La mort frappe à nouveau; elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !

Mon avis :

Tout d’abords, je tiens à personnellement remercier l’auteur qui m’a contacter, afin d’avoir mon avis sur son dernier roman ! J’en suis extrêmement honorée, et n’hésitez surtout pas à me recontacter, ma porte est grande ouverte !

Bref, après ces détails là, passons au vif au sujet !

Le style tout d’abords, est plutôt bon, même si je le trouve un peu lourd. Pour le coup, il est extrêmement riche vocabulairement (ça existe ce mot ? Boooohhh tant pis) parlant, mais cela donne beaucoup trop de lourdeur par moment. Allié à des tournures parfois complexes, et des phrases souvent très (trop ?) longue, cela donne une impression un peu désagréable au début, mais on finit par s’habituer… Et ce n’est pas plus mal de lire quelque chose qui s’approche plus d’un roman littéraire plutôt qu’au journal intime d’une lycéenne ! Un bon donc, mais il faut savoir faire dans la demie-mesure… Beaucoup auraient décroché dès les premières pages.

L’intrigue en elle-même, reprend une base traditionnelle des thrillers policiers. Un meurtre un peu flou, une enquête, des secrets… Bref, une formule classique qui marche bien et marchera toujours.

Malgré la simplicité de l’intrigue, j’ai été assez étonné de voir à quel point l’histoire était complexe ! Déjà, il y a beaucoup de personnages, mais ils sont tous reconnaissables, avec des noms bien différenciables (pas comme dans Game of Thrones où on passe plus de la moitié de la saison 1 à savoir qui est qui !), ce qui rend les différenciations plus simples, et donc, d’être plus au clair dans la lecture. Cependant, il y a quelques petites choses qui m’ont dérangé… Par exemple, au niveau de la forme, j’ai été très désappointé en constatant que le texte n’était pas subdivisé en chapitres ! Gros défaut je pense, si on ajoute à cela que le rythme est vraiment très très rapide, on va de rebondissements en révélations à une vitesse affolante, parfois même déroutante, on s’essouffle très vite. Le rôle des chapitres est pour moi de faire des petites coupures, comme les silences ou les fondus en noir très rapides au cinéma. La lecture peut en devenir désagréable… Certes, les passages sont séparés par des (******), mais cela ne remplace pas des chapitres. Sans compter que, annoncer une révélation en fin de chapitre pousse très souvent un lecteur à lire le suivant, alors qu’avec une césure comme celle faite ici, on se dit plutôt que l’on va faire une pause… Dommage là dessus donc.
De plus, je trouve il y a beaucoup trop de dialogue pour trop peu de descriptions, que ce soit des descriptions de personnages, de paysages… Comme j’aime beaucoup les descriptions et discours intérieur, je suis un poil frustrée.

Les personnages, comme je l’ai dit précédemment, sont tous assez uniques en leur genre. Il y a pourtant un mais… Je ne les trouve pas assez travaillé. On reste certes sur du thriller, mais dans ce genre de texte, j’ai besoin de vibrer avec mes personnages. Mais là, par manque de profondeur, de descriptions et d’enrobages, je n’ai pas pu me mettre à leurs places. La chose la plus dérangeante est certainement que les seules informations que l’on a sur eux, nous les obtenons par des révélations, et non via l’intrigue même. C’est un choix comme un autre, mais celui-ci n’était peut être pas le plus approprié.

Ensuite, je ne vais pas vous mentir… La fin m’a assez déçue. On découvre qui a tué Amélie en milieu de roman, de manière assez subtile (ce qui n’est pas mal, même si je m’attendais à un coup d’éclat), alors que tout le mystère repose la dessus au départ. Suite à divers évènements que je ne citerai pas, on en arrive à suspecter quelqu’un. On voit enfin son visage et… Un personnage dont on a jamais entendu parler ?! Je ne m’attendais pas du tout à cela, mais cela m’a pas mal déçu… Je m’attendais à quelque chose de plus explosif qu’un personnage tout nouveau et complètement atteint du ciboulot qui semble sortir d’un chapeau de magicien…. Dommage.

Malgré tous ces détails négatifs qui peuvent freiner la lecture, le texte reste intéressant, et intrigant, avec une allure folle et des révélations fracassantes à chaque moment. Un livre dont j’attends la suite avec impatience !

Citations :

C’est ainsi que quelques années plus tard, ils retombèrent amoureux et décidèrent de se marier à nouveau. Pourtant, ce qui devait être une belle histoire de réconciliation et d’amour n’était en fait qu’un simulacre bien organisé par Evan dans le seul et unique but d’obtenir d’avantage de pouvoir. Seulement, comme souvent cela arrive aux plus hautains, à force de jouer avec le feu, on finit toujours par se brûler.


– Si j’étais à votre place, je reconsidérerais la question. J’ai le moyen d’envoyer votre fils en prison à vie pour le meurtre d’André. Tout comme j’ai le moyen de l’innocenter. Vous ne toucherez pas à un poil de ma tête et vous retrouverez votre fils dans votre domaine, sain et sauf et libre. Ce sera votre prix à payer pour retrouver votre petit Alexandre !
– Tu es une ordure ! cracha-t-il.
– C’est vous qui m’avez appris à l’être, monsieur.

Ma note : 13.25/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 2.75/4
• Potentiel d’addiction – 2/3
• Personnage – 1.5/2
• Emotions – 0.5/2
• Originalité/Créativité – 1/2
• Suspens – 1.5/1.5
• Humour – 1/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s