Érotique·Contemporain·Coup de coeur·Romance

Real (Fight For Love 1/6) – Katy Evans

Caractéristiques :51v9u-vklhl-_sy344_bo1204203200_

  • Auteur – Katy Evans
  • Editeur – Hugo Roman
  • Parution –2014
  • Pages – 323
  • ISBN – 978-2266251624

4ème de couverture :

Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra dévoiler à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité bipolaire…

Mon avis :

Après de multiples recommandations de la part d’Elodie du blog Reading is so sexy, je me suis lancée ! Faisant moi même un sport de combat, cela m’intéressait d’autant plus.

Le style. Il est plutôt bon, même si parfois répétitif dans les procédés. Mais il est très fluide et complètement addictif. De plus, on voit que le vocabulaire spécifique en boxe, ou en médecine est employé, ce qui est un excellent point. Un livre mal-renseigné sur le fondement même son histoire… Hic, ça bloque. Même s’il y a quelque scènes un peu hot, et que quasiment tout tourne autour de l’attirance qu’à Brooke pour Remington, le langage n’est pas cru. Quelques mots par ci par là, mais rien de comparable à Un million de secrets inavoués de C.L. Parker !

L’intrigue est, comme dans tout roman érotique, la même. Un femme normale, un gars divin et bâti comme un dieu… Mais au moins, là, cet aspect est plausible : avez-vous déjà vu un boxer underground frêle ? Moi non en tout cas. Ce qui n’est pas plus mal, ça ajoute un peu de vraisemblance à l’histoire.

L’histoire d’ailleurs, est assez originale. J’ai beaucoup aimé en tout cas. Puis l’auteur a très bien su mettre en avant le travail que doit faire un combattant professionnel pour rester au top, la réalité du sport de haut niveau, de la compétition en général… Ce que beaucoup développe trop, ou d’autre pas assez, Katy Evans a su trouver le juste milieu correspondant à la réalité concrète du terrain. Il y a quelques rebondissements qui redonne un peu de peps, évitant alors de tourner en rond, ce qui n’est pas plus mal.

Les personnages… Bon, autant être franche, Brooke m’a un peu énervé par moment. Elle semble forte par ce qu’elle a vécu mais dès qu’il est question de ses sentiments… En fait, j’ai trouvé que son comportement face à Remy ne correspond pas du tout à ce qu’elle est au fond.
Mais Remington Tate, alias Riptide, alias Remy… Enorme coup de coeur. Coup de poker de l’auteur : elle a réussis à retranscrire à la perfection l’impression de virilité, de bestialité et de puissance qui peut ressortir d’un combattant. Mais surtout, son histoire à lui est… Cette tristounette, mais sa bipolarité rend le personnage tellement intéressant… Bref, cet homme est, en résumé, l’incarnation de mon fantasme masculin.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Pete. Présent, mais effacé, sincère et attentionné…

Pari osé : parler de bipolarité, sujet plutôt tabou dans notre société. Comme tout ce qui touche aux pathologie touchant le cerveau en général, que ce soit Parkinson, une bipolarité ou une schizophrénie.

Bon, une fois encore, un passage m’a déchiré le coeur mais bon, quand on est émotionnellement impliqué, c’est dur de pas réagir.

En bref, un coup de coeur pour ce livre romantico-érotique, empreint de sensation et de séduction.

Citations :

Il ne me propose même pas de me faire écouter quoi que ce soit. Bon, je crois comprendre que je ne dormirai pas avec lui ce soir.
Wahou !! Je viens de me briser le coeur toute seule.


– Je ressens des choses étranges en moi quand tu prononces mon nom.
Il se retourne, prend mes cheveux dans sa main et tire ma tête en arrière pour que nos yeux se rencontrent. Il me fixe de son regard sauvage. Tout mon être se tend dans l’attente des mots qu’il va prononcer.
– Brooke Dumas.
Je frissonne et me colle contre lui.
– Oui, vraiment des trucs bizarres.


– Il ne manque que la cerise sur ce très beau gâteau et je suis sûr que nous en avons une quelque part.
Il me regarde d’un air espiègle, ouvre sa main sur une cerise. Il a dû aller en chercher une cette nuit et depuis il attend que je me réveille pour me sauter dessus. Mon Dieu, c’est vraiment un prédateur.

Ma note : 17.75/20

• Scénario – 3.5/4
• Ecriture/Style – 3.25/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.75/2
• Suspens – 1/1.5
• Humour – 1.25/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s