Fantasy/Fantastique·Romance

Crescendo (Les anges déchus 2/4) – Becca Fitzpatrick

couv36420575Caractéristiques :

  • Auteur – Becca Fitzpatrick
  • Éditeur – MSK
  • Parution – 2011
  • Pages – 378
  • ISBN – 978-2266222211

4ème de couverture :

Nora aurait du deviner que sa vie était loin d’être parfaite. Même en entamant une relation avec Patch, son ange gardien (qui, malgré son nom, n’a rien d’angélique) et en survivant à un tentative de meurtre, les choses ne sont toujours pas au beau fixe. Patch prend du recul et Nora n’arrive pas à savoir si c’est pour son bien ou si ses intérêts se sont juste reportés sur son ennemi mortel : Marcie Millar. Sans oublier que Nora est hantée par des images de son père et elle devient obsédée par l’idée de découvrir ce qu’il s’est vraiment passé la nuit où il a quitté Portland pour ne jamais y revenir.

Plus Nora s’enfonce dans le mystère de la mort de son père, plus elle se demande si sa lignée Néphilim n’aurait pas quelque chose à voir avec tout ça. Expliquant aussi pourquoi elle semble plus en danger que n’importe quelle fille. Patch ne répondant pas à ses questions et se mettant dans son chemin, elle doit essayer de trouver les réponses par elle-même mais se reposant sur l’idée qu’elle a un ange gardien, elle prend de plus en plus de risques. Peut-elle vraiment compter sur Patch ou cache-t-il des secrets encore plus noirs que ce qu’elle peut l’imaginer ?

Mon avis :

Encore une fois, Becca Fitzpatrick a su nous transporter dans un autre univers !

Le style est, tout comme dans le premier, fluide, riche, et intense. Plongés au coeur des émotions de Nora, on vit en même temps qu’elle tout ce qui lui arrive… Au point de nous en briser le coeur. Sincèrement, ce livre m’a fait mal par moment, tant je la comprenais. De façon plus générale, l’auteur entretient toujours tout ce mystère autour des anges, de Patch, de Rixon, des néphilims… Beaucoup de choses à digérer donc !

L’intrigue quant à elle, est quelque peu identique à la précédente : seule la façon de procéder est différente. Ce qui est très intéressant et assez impressionnant à vivre… Bien que peu original.

L’histoire elle, et assez basique, avec un pseudo triangle amoureux, de la haine, de la peur, de l’angoisse, des larmes, des rires…

Les personnages quant à eux… Nora, malgré tout ce qu’elle vit, m’a pas mal énervée. Alors quand dans le tome 1, elle était forte, un poil naïve, mais pas totalement conne, dans celui-ci, elle est quasiment immature par moment… Une vraie gamine ! Heureusement que le personnage un peu foldingue et marrant de Vee est là pour palier un peu ! Vee… Cette fille est un vrai phénomène à elle seule, et c’est un vrai régal ! Elle apporte cette touche de légèreté dans ce tome assez dark de la série.
Comment parler des personnages sans parler de Patch ? Il est le personnage le plus travaillé dans cette série. Un coup on l’aime, l’autre on l’adore… Puis on le hait, on le déteste, on doute… Un personnage profond, attachant et mordant comme on aime !

Ce tome m’a laissé quelque peu… Perplexe. Je l’ai lu beaucoup moins vite que le tome 1, il y avait quelques longueurs qui pouvaient être désagréables, malgré un style très bon et une bonne base. Heureusement, la fin était bien plus rapide que le début…. Mais une question subsiste : pourquoi ce cliffhanger !? ENCORE !!! Ah pour le coup, je vais me jeter sur le troisième tome pour avoir la suite, parce que tout de même, avec toutes les révélations faites, on ne peut pas faire autrement, mais pourquoi une fin dans un moment aussi… Arrgggg. #LectriceFrustrée.

Breeef ! Un tome qui n’était pas à la hauteur du précédent mais, je le sens, joue le rôle de passerelle à une suite explosive.

Citations :

– Tu n’aurais pas mille dollars à me prêter, par hasard ?
– Je ne pourrais même pas t’en prêter cinq. Ma tirelire est anorexique.


– Non d’une vache anorexique, souffla Vee. J’ai rêvé ou Marcie est montée dans la voiture de Patch ?
Incapable de répondre, j’avais l’impression qu’une poignée de clous obstruait ma gorge.
– C’est moi ou bien son string rouge dépassait de sa robe ?
– Je n’appelle pas ça une robe, dis-je en prenant appui contre un mur.
– J’essayais d’être optimiste, mais tu as raison. Ca n’était pas une robe. C’était un débardeur, qui tombait sur ses hanches de brindilles. Si elle n’a pas pu nous montrer ses fesses, c’est uniquement à cause de la gravité.
– Je crois que je vais vomir, gémis-je en sentant les clous descendre dans mon estomac.


Je sentis de nouveau les larmes monter. Désormais, Vee était l’unique personne sur laquelle je pouvais compter. Elle se montrait parfois indélicate, insupportable et paresseuse, mais elle ne m’avait jamais menti.


– Bonne nouvelle ! s’exclama-t-elle avant même que j’aie pu placer un mot. J’ai persuadé mon père de m’accompagner jusqu’à Old Orchard et de payer l’amende pour que je puisse récupérer la voiture. Me voilà de retour parmi les vivants.
– Tant mieux, parce que j’ai besoin de ton aide.
– « Aide » est mon deuxième prénom.
Il me semblait que son deuxième prénom c’était déjà « ennuis », mais je poursuivis sans relever.


– Peut-être, mais j’aurais vraiment besoin d’un hot-dog.
– J’ai déjà mangé. Des pâtes.
– Ca ne te remplit pas l’estomac, ça.
– Je crois qu’on trouve difficilement plus nourrissant.
– Si : un hot-dog.


En quelques secondes, tout mon univers s’était métamorphosé en un gigantesque labyrinthe où la vérité, comme un mirage, s’évanouissait sitôt que j’essayais de la saisir.

Ma note : 16/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 3/4
• Potentiel d’addiction – 2.5/3
• Personnage – 1.5/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1/2
• Suspens – 1.5/1.5
• Humour – 1.5/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s