Coup de coeur·Fantasy/Fantastique·Romance·Uncategorized

Hush Hush (Les anges déchus 1/4) – Becca Fitzpatrick

6339664Caractéristiques : 

  • Auteur – Becca Fitzpatrick
  • Éditeur – MSK
  • Parution – 2010
  • Pages – 364
  • ISBN – 978-2702434543

4ème de couverture :

L’amour ne faisait pas partie des plans de Nora Grey. Elle n’avait jamais été particulièrement attirée par les garçons de son école, même si sa meilleure amie, Vee, faisait tout pour ça. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Patch.

Avec son sourire et ses yeux qui semblent voir à l’intérieur d’elle-même, Nora est attirée vers lui malgré elle. Mais après une série de rencontres effrayantes, Nora ne sait plus en qui avoir confiance. Patch apparaît partout où elle est et semble en savoir plus sur elle que ses meilleurs amis. Elle ne sait trop si elle doit lui tomber dans les bras ou s’enfuir. Et quand elle décide de chercher des réponses, elle entrevoit une vérité plus troublante encore.

Mon avis :

Ma lecture de ce tome remonte à un petit moment… Mais comme je compte lire le tome 2 Crescendo je me devais de faire cette chronique (surtout qu’il était dans PAC – Pile A Chroniquer – qui est assez conséquente…). Alors je m’excuse si elle n’est pas aussi précise que d’habitude ! On va faire de tête, avec les éléments qui m’ont le plus marqué.

Le style tout d’abords, que j’ai trouvé très bon. Très fluide, et surtout, juste. Beaucoup d’auteurs n’arrivent pas être justes dans leurs écrits. J’entends pas là qu’il y a toujours soit pas assez de description, soit trop de description ; trop de détail ou pas assez ; trop de sentiments ou pas assez… Bref, ils ne font pas dans la justesse et l’équilibre. Ce n’est pas le cas de Becca Fitzpatrick qui elle, est à l’équilibre parfait, funambule de l’extrême. Je souviens très bien de mes mains tremblantes en lisant l’ouvrage, de mon coeur qui battait au rythme des pages… Un pur bonheur.

Ce fut mon premier livre avec dans anges, alors je ne sais pas trop si c’est une trame plutôt classique ou originale dans ce registre, mais je sais que j’ai trouvé ça assez commun dans le monde du fantastique. Très bien menée, assez complexe, pleine d’humour et de mystère… On vibre du début à la fin.

L’histoire est assez commune aussi. Une romance interdite, avec un bon gros mystère et un danger amené par le beau et ténébreux garçon… Quelques airs de Twilight peut-être ? Mais peu importe, cela reste mieux que des vampires (j’aime bien Twilight… mais sans plus… Dixit celle qui a un gros poster de Révélation Partie 2 accroché juste à côté du bureau… Chut la conscience, laisse moi chroniquer !).

Ce dont je me souviens le plus, c’est évidemment les personnages, qui sont absolument géniaux ! Les critiques ont beaucoup reproché à Nora d’être un peu trop bêbête et d’avoir des réactions enfantines. Je ne suis d’accords. Elle a des réactions normales, et surtout, adaptées à son âge. Il n’y a rien de pire qu’un personnage adolescent qui agit comme s’il en avait 28… Je sais que certaines réactions auraient pu être les miennes. Puis sa mentalité… Je me suis beaucoup retrouvé dans ce personne qui en premier réfléchissait beaucoup sur ce qu’elle ressentait, puis était plus en mode YOLO (You Only Live Once… Even if you’re a greek monster #PJFAN), un peu comme moi.
Enfin… Patch. Certes, je pourrais appeler mon chien de la même manière, mais passons sur ce prénom un peu trop canin pour être humain. Ce mec est un condensé de mystères, d’énigme, et mes dieux, de sexytude. Non mais sérieusement, c’est à se demander comment Nora a pu résister aussi longtemps, vu comment il agit avec elle ! Tentateur, joueur, mais attentionné, et protecteur. Breeef. Un bon personnage masculin comme on les aime tant !

Je vais terminé par la couverture, qui un véritable diamant. Très esthétique, mais Ô combien belle et puissante… j’adore.

En bref, un livre que j’ai dévoré en moins de deux jours, très addictif, et que je ne pouvais pas lâcher !

Citations :

– Ton plus grand rêve ?
– T’embrasser.
– Ce n’est pas drôle.
– Non, mais ça t’a fait rougir.


– Tu sembles en savoir long à mon sujet, remarquais-je, formulant la litote de l’année, plus que tu ne le devrais, d’ailleurs. Et tu réussis toujours à me mettre mal à l’aise.
– Tu me facilites la tâche.
Une colère fulgurante s’empara de moi.
– Tu admets donc le faire exprès ?
– Quoi ?
– Ca, me provoquer.
– Redis « provoquer ». Ca rend tes lèvres tellement… provocantes. »

(je veux un échange comme ça avec quelqu’un un jour !)


– Comment s’est passée ta soirée ? La séance de devoirs s’est avérée trop violente ?
– Tu t’imagines que j’ai passé la nuit sur mes cahiers ?
– Sur qui as-tu passé la nuit alors ?


-Tu n’es pas du tout comme je l’imaginais.
-Je te retourne le compliment, répliquai-je. Tu es pire.

Ma note : 19/20

• Scénario – 3.5/4
• Ecriture/Style – 4/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Emotions – 2/2
• Originalité/Créativité – 1.5/2
• Suspens – 1.5/1.5
• Humour – 1.5/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s