Contemporain·Romance

L’appel de l’ange – Guillaume Musso

couv36363677Caractéristiques :

  • Auteur – Guillaume Musso 
  • Éditeur – Pocket
  • Parution – 2011
  • Pages – 572
  • ISBN – 978-2266246873

4ème de couverture :

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie.

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangés leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San-Fransisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterrés à jamais…

Mon avis :

De retour avec un nouvel article pour une autre œuvre de Musso : L’Appel de l’ange. Dans ce roman, le style est un parfait mixte entre celui employé dans La fille de papier (à la fois profond et percutant) et celui utilisé dans Central Park (à la fois riche, addictif et troublant). Je ne m’attarderai donc pas dessus. Je préciserai toutefois qu’il reste fluide, riche, avec toujours ce trait d’humour bravache et léger qui est très agréable : dans ces intrigues tortueuses, la légèreté est apportée par cet humour bon enfant et facile.

Le scénario en lui même est, encore une fois, très simple et peu tenir en deux lignes (douce ironie quand tu nous tient…). Pour les habitués de Musso, vous savez que vous devez rester sur vos gardes. Pour ceux qui découvrent l’auteur : il y a souvent anguille sous roche, pour ne pas dire qu’il y a une anguille sous l’anguille de l’anguille de l’anguille qui est sous la roche… De nouveau, Musso part d’une situation banale qui peut arriver à M. Tout-le-monde, fait jouer la nature humaine et ses penchants aux secrets, à la curiosité et à la détermination, agrémenter d’un soupçon de hasard (que certain pourrait qualifier de destin), pour arriver à une intrigue palpitante, voir What the fuckesque parfois…. Pour notre plus grand plaisir.

Une fois de plus, l’histoire n’est pas si simple qu’elle n’y paraît, et cela implique forcément une révélation majeure qui vous coupe l’herbe sous le pied. Une fois de plus, Musso est au rendez vous et m’a fait (encore) jurer : « Oh putain de merde. ». Voilà. Non je ne suis pas vulgaire, jai extériorisé ma surprise. Je suis plus du genre a memoivoir en silence, pas à parler pendant que je lis. Pour vous dire à quel point sa révélation est énorme.

Dans tout texte, il y a un défaut majeur. Dans celui-ci, je relèverais surtout la perte de réalité vis-à-vis des personnages. Je veux dire par là que, à un certain moment, unsecondaire est lâché en cours de route pour faire avancer l’intrigue, et que, malgré la place prépondérante qu’il a dans la vie d’un principal, il disparaît totalement, comme s’il n’avait jamais existé et que le personnage principal en question ne l’avait jamais rencontré. Étrange et dommage…

En bref, Musso nous livre de nouveau une histoire pleine de mystères, d’aventure et de suspens, qui en ravira plus d’un. Étant une fois une plus plongé dans un univers où apparaît violence et sexe (une scène suggérée), je le déconseillerais aux lecteurs trop jeunes.

Ma note : 18,5/20

• Scénario – 4/4
• Écriture/style – 3.5/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnages – 1.75/2
• Créativité – 1.75/2
• Originalité – 1.5/2
• Suspens – 1.5/1.5
• Humour – 1/1.5
• Bonus « Chute explosive » : +0.5pt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s