Érotique·Romance

50 Nuances de Grey (50 Shades 1/4) – E.L. James

couv48394656Caractéristiques : 

  • Auteur – E.L. James
  • Éditeur – JC Lattès
  • Parution – 2012
  • Pages – 551
  • ISBN – 978-2253176503

4ème de couverture :

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis :

Face à tout le foin que faisait les médias sur cette série, il fallait que je la lise. Ajoutez à cela ma curiosité maladive et mon péché mignon que sont les livres érotiques, ça donne un livre dévoré en très peu de temps !

Bon. Tout d’abords, le style. Erf. Comment dire… Un livre avec un style aussi… Simple et potache n’aurait jamais été publié. Pas de mon vivant en tout cas. Car, soyons réaliste : bien que la lecture soit fluide, et les propos d’Anastasia assez humoristique et ma foi, naturels, les tournures sont pour la plupart maladroites, assez bateau… Et très très trèèèèèès orale. Un des seuls avantages, est que l’on est plongé dans la tête d’Ana, et on a droit à tout. Et quand je dis tout, c’est vraiment tout : pensées cochonnes, mots crus, incompréhension, et beaucoup de « Oh mon Dieu ». Un langage très oral, parfois vulgaire, mais qui colle parfaitement avec le langage que nous pouvons avoir nous, simples mortels à la libido non sur-exploitée. Mais dans l’ensemble, le style est assez… Pas mauvais, mais… Presque.

Au niveau de l’intrigue, on est dans une intrigue bateau et surexploité de l’aventure fugueuse et ardente entre une fille normale, banale, madame-tout-le-monde, et un sublissime et richissime étalon aux désirs particuliers et à la libido de compet’. Aucune originalité de ce côté là. Et encore une fois, Monsieur a un lourd passé, ce qui explique pourquoi il a des préférences sexuelles particulières, et pourquoi il est si mystérieux… Bateau de nouveau. Aucune originalité donc de ce côté ci.
Mais notons tout de même que le choix d’une relation BDSM (Bondage-Domination-Sado-Masochiste) est un choix osé, surtout que l’auteur ne nous cache rien.

Il faut dire ce qui est : ce livre est plutôt mauvais, et s’est beaucoup vendu pour ses passages hot, et non pour ses qualités littéraires…

Mais tout n’est pas à jeter. On devient très vite addict. La lecture est fluide, les actions normales, les scènes érotiques pas mal (pour ne pas dire plutôt bien), et un développement du personnage de Christian qui apporte à l’ouvrage suspens, rebondissement, palpitation, et des envies des moins catholiques. Car même si ce n’est pas de la grande littérature (pas de la littérature du tout même…), ce livre reste néanmoins très addictif.

Un roman de gare en somme, une lecture à faire si on veut lire quelque chose qui n’est pas prise de tête. (NB : Ne jamais lire un passage hot de ce livre avant un cours de philo sur le désir… C’est fatal, surtout un samedi matin. #vécu). J’ai passé un bon moment à le lire, et la fin promet une bonne suite !

Ma note : 13.25/20

• Scénario – 2/4
• Ecriture/Style – 1.5/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Créativité – 0.5/2
• Originalité – 1.5/2
• Suspens – 1.25/1.5
• Humour – 1.5/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s