Fantasy/Fantastique

Lune d’automne (Indiana Teller 3/4) – Sophie Audouin-Mamikonian

couv63175087-gifCaractéristiques :

  • Auteur – Sophie Audouin-Mamikonian
  • Éditeur – Michel Lafon
  • Parution – 2013
  • Pages – 360
  • ISBN – 979-1022401555

4ème de couverture :

Katerina est en danger mortel. Rongée par le venin des loups, la jeune femme se transforme peu à peu en un monstre sanguinaire et meurtrier. Son humanité semble perdue à jamais. Pourtant, Indiana ne renonce pas à son amour. Défiant les lois du clan, il enlève Katerina, abandonnant les siens au milieu de la guerre qui déchire la Meute.

Prêt à tous les sacrifices, il devra utiliser son don de rebrousse-temps jusqu’à l’extrême limite. Mais ce pouvoir est imprévisible et, à trop jouer avec le passé, Indiana pourrait s’attirer des ennemis millénaires… La guerre des clans est déclarée.

Mon avis :

Voici le 3ème article consacré à cette série fantastique qu’est Indiana Teller. Comme dit dans les précédents articles, le style n’évolue pas grandement, hormis que l’on sent que l’auteur est plus à l’aise dans son style, et se permet donc quelques libertés scénaristiques. Notons cependant que le style est beaucoup plus dark et sérieux dans ce tome ci, afin d’aller de paire avec l’intrigue, beaucoup plus tournée vers les tourments d’Indiana et son ressenti face aux épreuves qu’il traverse.

En effet, Lune d’automne est beaucoup plus adulte que les précédents : le fond de manigance et de manipulations politique est encore accentué, montrant réellement à quel point (ALERTE AVIS PERSONNEL SUR UN SUJET TABOU !) la politique est pourrie jusqu’à la moelle, sans valeurs ni vergogne, n’hésitant pas à piétiner les droits humains et ses valeurs au profit d’un but politico-économique ou d’une rentrée d’argent. En plus de cette dimension mise un peu plus en avant, l’histoire en elle-même est beaucoup plus sombre : Indiana est plongé dans un état de tension de d’angoisse constant, au bord de la crise de nerf, le coeur à vif… Au bord du pétage de plombs. Heureusement, l’entrée d’un personnage connu de tous (Mordred) vient apporter un peu de légèreté. Bien que totalement sanguinaire et fou, Modred permet à l’auteur de glisser un peu d’humour dans ce tome sombre et inquiétant (malgré un rebondissement majeur qui m’a fait pousser un « Noooooooon c’est pas vraaaiiiiiiiiiiiiiii !!!!! O.O).

Le point négatif serait, une nouvelle fois, l’attitude de Katerina que je trouve assez nunuche. Brave, certes, mais aussi très égoïste, n’hésitant pas à mettre Indiana dans un état émotionnel plus qu’en équilibre précaire pour son petit confort personnel.

En bref, un troisième tome à la hauteur des espérances, qui donne à la série une allure moins enfantine, moins teen, tout en conservant sa légèreté et son humour.

Ma note : 17.5/20

• Scénario – 3.5/4
• Ecriture/Style – 3.25/4
• Potentiel d’addiction – 3/3
• Personnage – 2/2
• Créativité – 2/2
• Originalité – 1.25/1.5
• Suspens – 1.25/1.5
• Humour – 1/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s