Contemporain·Romance

Djamilia -Tchinguiz Aïtmatov

couv56055950Caractéristiques :

  • Auteur – Tchinguiz Aïmatov
  • Éditeur – Folio
  • Parution – 1958
  • Pages – 124
  • ISBN –978-2070426201

4ème de couverture :

Djamilia était vraiment belle. Elancée, bien faite, avec des cheveux raides tombant droit, de lourdes nattes drues, elle tortillait habillement son foulard blanc, le faisant descendre sur le front un rien de biais, et cela lui allait fort bien et mettait joliment en valeur la peau bronzée de son visage lisse. Quand Djamilia riait, ses yeux d’un noir tirant sur le bleu, en forme d’amande, s’allumaient… Et j’étais jaloux d’elle, comme les jeunes frères sont jaloux de leurs sœurs..

Mon avis :

Ce livre est mon premier de Aitmatov, et je ne suis pas déçue, bien au contraire ! On est plongé dès le départ (et pour tout le long du roman -plutôt court, moins de 150 pages-) dans un univers totalement différent de ceux dont nous avons l’habitude (par là, j’entends un monde occidental, carré, droit, réglé comme du papier musique, avec toujours les mêmes ressors culturels et sociaux utilisés dans l’intrigue). En effet, plongée dans la brousse, dans un paysage aride où le travail et la famille sont les priorités de toute une communauté, le dépaysement est total ! Un bon point donc ! (Le travail d’un livre n’est-il pas de nous faire voyager ?)

Le style est magnifique. Lourd parfois par des tournures de phrases dont je n’ai pas l’habitude, mais tellement beau à d’autre qu’il m’a transporté dans des sphères encore inexplorées de la littérature. Je pense aussi que cette « lourdeur » n’est pas due au style lui même, mais tout simplement à un décalage temporel : datant de 1958 et étant de la littérature russe, il est normal que le style soit différent de celui de nos jours ! Différentes cultures, différentes époques, différents styles !

Le sujet maintenant. Louis Aragon lui même a décrit cette histoire comme étant « La plus belle histoire d’amour du monde », et pourtant, pendant facilement les 3/4 de ma lecture, je ne comprenais pas pourquoi. L’histoire (brièvement), est un point de vu interne à un jeune garçon (Seït), qui observe, et travaille avec Djamilia, la jeune femme la plus convoitée et courtisée et tout son village. Puis arrive un jeune soldat blessé du front (Daniyar), qui, par la suite, travaillera avec eux. Du point de vue de Seït, on voit trois jeunes travaillant, partageant (et encore) quelques moments de vie, mais sans plus. Mais quelle explosion dans le dernier quart du livre ! Tout d’un coup, Daniyar, se met à chanter sur un trajet. Redécouverte de sentiment, révélations d’émotions pour l’une, passion mordante pour la peinture pour l’autre, ce passage marque vraiment le début du livre. On assiste, petit-à-petit, au rapprochement de Djamilia et de Daniyar, mais de l’extérieur. Les émotions sont plus longue à venir, mais la fin est d’une finesse et d’une puissance absolument magistrale. Il n’y a pas d’autres mots possibles : magistrale.

En somme, les points forts de ce livre sont un style très poétique et magnifique, une histoire d’apparence banale menée d’une main de maître, et surtout, un angle original pour une romance (pour une fois, la romance est observée, et non vécue : on voit l’amour à travers les yeux d’un spectateur, et non d’un comédien).

En contre-partie, les points faibles seraient un style parfois trop complexe et trop lourd, un début trop long, et une fin qui arrive trop vite (beaucoup trop vite… On rentre enfin dans le vif du sujet que pouff ! Le livre est terminé !).

Ma note : 14.5/20

• Scénario – 3/4
• Ecriture/Style – 3.5/4
• Potentiel d’addiction – 2/3
• Personnage – 1.5/2
• Créativité – 1.5/2
• Originalité – 1/1.5
• Suspens – 1/1.5
• Humour – 1/1.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s